Bienvenue sur This is it ☎️
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥️ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 "Il y a des circonstances où le mensonge est le plus saint des devoirs." Izarôn C.O McDowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Bella L. Milligan
« Nouveau
; découvre les lieux
avatar
♣ Messages :
14
♣ Inscrit le :
29/12/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Maybe you ♥

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;:
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: "Il y a des circonstances où le mensonge est le plus saint des devoirs." Izarôn C.O McDowell   Mar 18 Jan - 19:44

"Ce n'est qu'un rêve, juste un rêve. Il ne peut rien t'arriver. Ton subconscient te joue des tours mais quand tu te réveilleras, et que tu te rendras enfin compte que tout ceci n'est que le fruit de ton imagination, tu riras. Tu riras, simplement pour te détendre, pour évacuer le stress qui ronge ton cerveau depuis plusieurs heures déjà. Tu te moqueras de toi même, trouvant à présent idiot d'avoir pu penser que la réalité puisse être ainsi. Il te faudra néanmoins te pincer, comme font les enfants après un mauvais rêve, persuadé qu'un geste aussi futile suffira à effacer toutes ces images. Mais c'est impossible. Et tu le sais. Les souvenirs ne s'effacent pas. Ils restent à jamais gravé. Ne l'oublies jamais."

Ces mots, écrit il y a pourtant plusieurs années, restaient gravées en elle comme si elle les avaient lu le jour même. Elle se souvenait des reliefs de son écriture, des légers tremblements provoqués par une main peu sur d'elle, de cette trace de larme laissé sur le papier mais dont on ne parlera jamais, simplement pour préserver les apparences. Les apparences, les gens n'ont que ce mot à la bouche. Garder une certaine image pour ne pas être détruit par les autres, sourire pour ne pas montrer sa peine, frapper pour cacher sa faiblesse. Elle avait passé sa vie à ça. Sans cesse, sans se poser la moindre question. Son enfance avait été conçu de telle sorte qu'elle ne se plaigne jamais, et qu'au contraire, elle s'estime heureuse d'avoir cette chance. Mais la chance de quoi me direz vous? Elle n'en sait rien elle même. De tuer peut être. Avouez que vous l'enviez, vous assis sur votre canapé, à vous lamenter sur votre vie trop monotone. Vous aimeriez connaitre l'adrénaline, la peur de la mort, l'espérance d'une vie meilleure. Au lieu de ça, vous n'avez droit qu'à l'amour sincère d'une famille qui vous aime. Je vous plains, sincèrement. Tout ça me paraît réellement très triste..

Bella ne rêvait que de ça. D'une vie simple, sans cette peur au ventre constante, sans ce désir de fermer les yeux et d'oublier les images, les souvenirs, qui restent gravés malgré tout, sans qu'on est décidé quoi que ce soit. Parfois même, elle avait envié les personnes atteintes d'Alzheimer, simplement parce que celles-ci n'avaient rien à attendre de la vie, ne se souvenant pas du bonheur ou du malheur. Elle avait espéré pouvoir, comme eux, se comporter comme une personne perdant la mémoire, oubliant les horreurs qu'elle avait pu voir mais aussi commettre, recommençant à zéro cette vie qu'il ne la satisfaisait pas complètement. Malheureusement, la vie nous offre rarement ce que nous désirons le plus. Elle se contente d'illusions, de bribes de bonheur. Mais c'est un leurre. Car jamais personne ne trouve le bonheur.

Ces idées noires, Bella les broyait depuis quelques jours déjà, sans trop savoir pourquoi. Ce n'était généralement pas dans son habitude d'agir ainsi mais depuis quelques temps, elle avait ce besoin de se remettre en question, de se poser les questions simples auxquelles elle n'avait jamais osé penser.

Assise sur son lit, les bras autour des jambes, recroquevillée comme prête à affronter le moindre danger, elle se balançait doucement, au rythme de la musique qu'elle écoutait sur son iPhone. Les yeux fermés, elle tentait de démêler le vrai du faux, oubliant ses appréhensions et ses interrogations. Sans vraiment s’en rendre compte, elle posa une main sur son ventre, ce ventre qui lui posait tant de soucis ces temps-ci, bien qu’elle ne regrette en rien ce qui l’avait causé.

H.S : J'espère que ça t'iras, je savais pas trop comment commencer :S
Revenir en haut Aller en bas
 

"Il y a des circonstances où le mensonge est le plus saint des devoirs." Izarôn C.O McDowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « The Dormitories » :: « ♣ Dortoirs g » :: Chambre de Izarôn C.O McDowell & Bella L. Milligan-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit