Bienvenue sur This is it ☎️
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥️ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 C'est dans certains moment que l'on reconnait ses amies. [J&B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Baylee I. Cromwell
« Nouveau
; découvre les lieux
avatar
♣ Messages :
81
♣ Inscrit le :
10/11/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mon idéal ? Wow ... Le seul mec qui ait pu me parler plus d'une minute au téléphone (a)
♣ Traits de caractère :
« Douce - Gentille - adorable - Méfiante - Lunatique - Silencieuse. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: Baylee ; Icone : Mémorial Fox ; gif : Morphine
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: C'est dans certains moment que l'on reconnait ses amies. [J&B]   Lun 3 Jan - 21:22

Allongée dans mon lit, je m’étirais longuement, cherchant à comprendre quel jour nous étions. La chaleur de la couette sur mon corps, je me sentais horriblement bien. Je n’avais même pas rêvé, la nuit passant à une vitesse plus que folle. Frottant mon visage, je cherchais à tâtons mon téléphone pour regarder l’heure qu’il était. Vu la lumière qui ressortait sous mes stores, il était déjà bien tard. Le trouvant enfin j’ouvrais un œil pour voir l’heure. Onze heures quarante. J’avais donc raison. Il était tard, mais c’était tellement bon. Posant mon cellulaire sur l’oreiller à côté de moi, je tournais pour enfouir mon visage dans celui-ci en gémissant doucement. Il était tard, mais, bon sang que c’était bon de faire une grâce matinée en pleine semaine. La veille j’étais sorti avec Ethan ce garçon à qui Jude avait filé le numéro de téléphone. Ce garçon qui avait eu le cran de m’appeler, de ne pas me raccrocher au nez alors que je l’avais fait… J’avais était plus que méchante et pourtant nous avions passés la soirée ensemble… Je pouvais vraiment la remercier. D’ailleurs, il fallait que je le fasse et rapidement. Me relevant longuement je poussais ma couette d’un coup de pied et souffla sur mes cheveux qui tomber sur mon visage. Plissant le nez mes cheveux me chatouillant je les tiraient hâtivement en arrière en me levant. Habillée d’une simple petite robe de nuit et d’un tangua, je filais rapidement à la cuisine me préparant un bon café.

Prenant une banane je me mis à la manger rapidement. Prenant ma tasse je retournais alors, paisiblement dans ma chambre me laissant tomber sur le matelas, la tasse dans les mains j’attrapais mon téléphone. Pianotant rapidement j’envoyais alors un message à chère et tendre Jude. « Hey ma poupée ! Je rapplique chez toi dans quelques minutes… J’ai pleins de choses à te raconter… Hm Love U » Envoyant ce petit message, je posais le téléphone sur le lit et me mit à boire alors ma tasse de café brulante, regardant alors ma chambre. Elle avait réellement besoin de renouveau. Je n’avais toujours pas fait les peinture de mon appartement, il était encore légèrement vide. Il était peut être temps que j’investisse et que je m’y mette sérieusement. Soufflant longuement je baillais a m’en arracher la mâchoire et eux la vision d’Ethan en tête. Un sourire se fit sur mes lèvres, franc sincère. Me mordant la lèvre, je repensais encore à son coup de fil de la veille. Merci Jude. Grâce à elle j’essayais enfin de tourner la page. Cet homme était tout simplement fantastique… Je lui devais beaucoup… Très beaucoup. Inspirant grandement, je regardais le plafond et finit ma tasse en la posant sur la table de nuit. Jude n’habité pas très loin de toute façon. Quelques appartements plus loin du mien… Me pinçant la bouche, je me levais pour ouvrir mon dressing. Qu’est ce que j’allais mettre ? J’allais voir ma Jude quand même. Pas n’importe qui… Enfilant un simple short en jean, je mis mes ballerines et un haut simple à manche longue, plutôt moulant.

Attrapant ma veste en cuir je la pris avec moi ainsi que mon téléphone et fila dans la salle de bains. Me coiffant rapidement, je laissais mes cheveux libre et me maquilla rapidement. Un coup de parfums et le tour était joué. Attrapant mes clés je sortis de l’appartement fermant à clé Je partis alors dans l’ascenseur et appuya sur le bouton rez-de-chaussée. Le temps était plutôt beau même s’il faisait tout de même froid. Les mains dans les poches je parti en direction de chez J. Une fois arrivée a l’appartement, je montais les escaliers ayant envie de les prendre plutôt que l’ascenseur et glissa la clé dans la serrure. L’avantage de sortir plus ou moins avec elle c’est que j’avais la clé de son appart comme elle du mien. Me faufilant dedans je claquais la porte pour montrer que j’étais la et la referma à clé. « Juuuude je suis là ! » Dis-je d’une voix haute en posant mon sac sur la table de l’entrée. Enlevant ma veste je la posais sur le porte manteau et parti alors à sa recherche. Ne la voyant pas dans le salon, je fouillais chaque pièce finissant alors par la chambre. Dans le noir complet je rigolais doucement. Elle dormait encore. Pire que moi. Enlevant mes chaussures, je marchais sur la pointe des pieds, me demandant comment mon bouquant ne l’avait pas réveillé.

Mais c’était Jude, elle avait le sommeil lourd. Me glissant alors sous la couette je me collais contre elle tout en frissonnant longuement. Elle était bouillante, signe qu’elle dormait bel et bien. Souriant en coin, j’enfouissais mon visage dans son cou et l’embrassa longuement, passant ma langue sur sa peau que je léchais tendrement du bout de ma langue. Remontant lentement dans sa gorge, je pouvais sentir les battements de son cœur, remontant encore jusqu’à son visage, je m’emparais doucement de ses lèvres avec délices et volupté refermant les miennes. Tirant sur sa lèvre inférieure, je lui caressais le visage du bout de mes doigts. « On se réveille ma princesse » soufflais-je contre ses lèvres déposant à nouveau mes lèvres sur les siennes. Allongée contre elle ma main descendit sur son ventre, me glissant alors sous son haut caressant du bout des doigts sa peau si douce, sa peau que j’aimais tant.
Revenir en haut Aller en bas
 

C'est dans certains moment que l'on reconnait ses amies. [J&B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « The Dormitories » :: « ♣ Dortoirs α » :: Chambre de Jude C. Manchester-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com