Bienvenue sur This is it ☎
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 You told me « Love never Dies » so... Love me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Danny L. O'Connor
« Nouveau
; découvre les lieux

♣ Messages :
30
♣ Inscrit le :
13/12/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Celle qui fait partie de ma vie depuis 5 ans ♥
♣ Traits de caractère :
« Loyal, fidèle, déjanté, arrogant & solitaire. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: Strawberry
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: You told me « Love never Dies » so... Love me...   Mar 14 Déc - 1:25

Ambre & Danny

Ça faisait plusieurs semaines que cette idée - ou plutôt cette évidence - me trottait dans la tête. Je l'aimais depuis cinq années durant lesquelles l'amour que je lui porte n'a jamais cessé de croître de jour en jour. Nous vivons à présent ensemble, dans la belle ville de New York et nous filons le parfait bonheur, vivant d'un amour inconditionnel et de Vodka. La grossesse d'Ambre n'était que l'aboutissement d'un bonheur sans faille mais il manquait encore quelque chose, un "détail" pour parfaire ce tableau idyllique: un mariage.

Il y a cinq ans d'ici, je n'aurais jamais imaginer un jour être capable de m'engager plus de six mois mais Ambre avait bouleversé tous mes principes de coureur de jupon, comme elle avait bouleversé mon existence qui n'était que trop fade avant son arrivée. En quelques années, j'avais trouvé l'amour, la femme qui me correspondait parfaitement et j'allais devenir le père d'une adorable petite fille prénommée Rose. Après avoir mûrement réfléchi, ma décision était prise.

Je quittais les dortoirs de l'université pour me rendre à la Fifth Avenue, le seul coin de New York où j'étais certain de trouver mon bonheur. On ne pouvait pas faire cinq mètres sans tomber sur une boutique et qui dit boutique, dit bijouterie. Pour une demande en mariage, l'achat d'une bague semblait être un passage obligatoire et même si, habituellement, je préférais faire preuve d'originalité en ce qui concerne les cadeaux que je lui offrais, cette fois-ci, je préférais m'en tenir aux traditions, avec une légère nuance tout de même. Je ne ferais pas ma demande au restaurant, c'est trop cliché, je préfère le grand air, sous les regards de tous les passants. J'avais envie de faire jalouser tous les New-yorkais et de hurler "c'est ma future femme" dans toutes les rues. Elle était la perfection à mes yeux et j'estimais avoir le droit de me vanter d'une telle merveille.

Après avoir fouler le bitume froid de la Fifth Avenue pendant presque dix minutes, je tombais sur le magasin de mes rêves. Je m'arrêtais un instant devant la vitrine et là, je vis la bague parfaite, celle qui prendrait la forme exacte de son annuaire pour ne plus jamais le quitter, j'en étais certain. J'entrais dans la bijouterie vide sans attendre et je désignais au vieillard moustachu derrière le comptoir le bijou que je désirais. Il me la montra, la tournant dans tous les sens et la déposa dans la paume de ma main. Le diamant qui décorait l'anneau argenté brillait de mille feux, comme les yeux d'Ambre. Cette fois, j'en étais certain. C'était celle-là que je voulais. Je faisais un signe de tête au bijoutier et je lui tendis plusieurs billets pour payer la bague. Le Cash, ça impressionnait toujours, d'ailleurs, il écarquilla les yeux avant de placer le bijou dans son étui et de me le remettre. Je le remerciais et je quittais la boutique avec un sourire satisfait me fendant le visage.

J'avais donné rendez-vous à Ambre au coin de la Fifth Avenue, juste à l'endroit où se trouve un banc sur lequel nous pourrions nous asseoir. Un gamin avait déjà pris NOTRE place. Je m'installais à coté de lui et lui tendis un billet en lui demandant d'aller jouer ailleurs. Bien entendu, il s'exécuta. Je jetais un bref coup d'oeil à ma montre pour constater que j'étais dix minutes en avance. Je levais les yeux vers le ciel gris, attendant impatiemment qu'elle arrive...
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Invité
« Invité


MessageSujet: Re: You told me « Love never Dies » so... Love me...   Mar 14 Déc - 2:06

Cette nuit elle n'avait pas trop remué,il y avait certaine nuit oû elle ne s'arettait pas la coquine.
Je reva des moments que l'on allait passer quand la petite serait là,bon je voyais que les bons moments hein,je ne voulais pas rever des nuits oû il faudra se réveiller ect..Non je ne voulais rever que des bonnes choses.
Voila maintenant cinq ans que j'étais comblée,avant la rencontre de Danny? IL n'y avait rien à part mes parents qui me surveillaient sans cesse.Maintenant je vis avec Danny,dans le dortoir de l'ecole,nous avons une chambre rien qu'à nous.
Je me rapellerai toujours des jours suivants : Notre rencontre,notre envie de vivre ensemble et l'annonce de ma grossesse. Ces trois jours étaient les plus beau de toute ma vie,mais je savais qu'il en rester à venir,non que dis je,tous les jours que je passais était tous aussi beau,les un que les autres.

Ce matin je me réveilla vers 10h,oui je n'avais pas envie d'aller en cours et puis vu le ventre que je commençais a avoir,les professeurs ne me disait plus rien. Je me retourna dans le lit et ouvrit enfin les yeux au bout de quelques minutes. Je remarqua que la place d'à côté était vide. Je soupira doucement,je me ferai jamais aux réveils seule. Je sortis de mon lit au bout de 10 voir 15 minutes. Et oui dur dur de se lever toute seule.
Une fois levée,je me dirigea vers notre petit frigo,oui oui on en avait un car je mangeais pour deux maintenant.Je sortis une brique de lait. Je le versa dans ma tasse et attrapa des brioches. Je caressa mon ventre en souriant et dis bonjour à mon bébé. Une fois mon déjeuné fini,je posa ma tasse dans l'évier et alla dans la baignoire,encore un avantage de la chambre alors que les autres avaient une douche. Je fis couler l'eau pendant que j'enlevais ma nuisette.Je rentra ensuite dans l'eau et reste une demie heure à profiter de la chaleur de la salle de bain.

A mon plus grand regret je quitta la baignoire,enfila une serviette autour de moi et alla dans notre chambre. Je mis mes sous-vétements puis enfila une robe.Elle était blanche et je rentrais dedans youpi..Enfin un peu normal hein puis ce que c'est spéçial grossesse. Je retourna a la salle de bain me maquiller et me coiffer.
Quand je fus enfin prete j'attrapa les clefs et quitta la chambre.Ah non j'attrapa avant un châle et le mis autour de mes épaules.En chaussures j'avais mis des ballerines noires. Danny m'avait donné rendez vous au coin de la Fifth Avenue. Je n'avais pas envie de prendre la voiture alors je marcherai. Je me demandai pourquoi Danny était parti aussi tôt.
Je marchai tranquillement,les cléfs dans mon sac avec une bouteille d'eau.J'arriva enfinà déstination,je souris et me dirigea vers le banc. Avant de lui dire bonjour je bu une gorgée d'eau.Je l'embrassa tendrement et m'assise sur le banc

Bonjour mon ange
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Danny L. O'Connor
« Nouveau
; découvre les lieux

♣ Messages :
30
♣ Inscrit le :
13/12/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Celle qui fait partie de ma vie depuis 5 ans ♥
♣ Traits de caractère :
« Loyal, fidèle, déjanté, arrogant & solitaire. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: Strawberry
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: You told me « Love never Dies » so... Love me...   Mar 14 Déc - 17:03

    A onze heure précise, Ambre pointa enfin le bout de son nez. Elle avait marché jusqu'ici apparemment et d'habitude, je ne me serais pas retenu de lui faire la morale sur le fait que ce n'était pas bon pour le bébé, une connerie du genre en tout cas mais nous avions tous les deux un tempérament de feux et même si nous nous aimions plus que tout, les disputes n'étaient pas rares, et même si elles se terminaient souvent sur l'oreiller, aujourd'hui, je voulais à tout prix éviter tout conflit.

    En plus, elle était bien trop mignonne aujourd'hui pour que j'ose lui faire un seul reproche. Ses longs cheveux châtains tombaient sur ses épaules, illuminant son doux visage. De plus, elle portait une magnifique robe blanche qui aurait masqué son ventre rond habituellement mais après six mois de grossesse, même les vêtements amples ne dissimulaient plus ses formes de futures mères.

    Je me levais donc du banc et je m'approchais d'elle - ou plutôt je me précipitais sur elle, comme si je l'avais plus vue depuis des années - pour l'embrasser. Elle me salua d'un « Bonjour mon ange » et je déposais un doux baiser sur ses lèvres. Je la regardais tendrement et par réflexe, j'enfonçais ma main dans ma poche pour vérifier que la petite boîte en velours bordeaux qui contenait la bague soit toujours là. Elle était toujours là. Je la frôlais du bout des doigts puis je reportais mon attention sur Ambre:

    « Tu veux pas t'asseoir? Déjà que t'es pas censée marcher autant, n'aggravons pas ton cas ! »

    Je lui souris pour lui faire comprendre que je la taquinais et je saisis son bras pour l'amener jusqu'au banc, comme un gentleman. Quand nous fûmes tous les deux enfin assis, je laissais quelques minutes de silence passer le temps de réfléchir à la manière que j'utiliserais pour lui faire la demande.

    Le stress me gagnait de plus en plus. Et si elle disait non? Je regardais les voitures passer à vive allure dans les rues. Ça sentait bon la pollution par ici ce qui n'arrangea rien à la situation. Peut être aurait-elle préféré une demande au restaurant, elle? Je me tournais légèrement pour lui faire face et je la fixais droit dans les yeux. Je soupirais.

    « Ambre, je... je t'ai demandé de venir ici pour une raison bien particulière. Ça fait cinq ans que nous sommes ensemble et... je t'aime plus que tout. De plus, tu portes mon enfant, notre enfant. Que pourrais-je demander de plus..? »

    Mon rythme cardiaque s'était accéléré et ma respiration devenait saccadée. Je crois que je n'avais jamais autant flippé de ma vie avant aujourd'hui. Je baissais les yeux, n'arrivant plus à la regarder et lui prenais les mains. Bientôt, mes doigts lâchèrent les siens pour finir par se glisser sur son ventre. Rose donna un coup de pied, je souris.

    « Comment vois-tu notre avenir, Ambre? »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Invité
« Invité


MessageSujet: Re: You told me « Love never Dies » so... Love me...   Mar 14 Déc - 18:05

Je regarda ma montre,onze heure.Bon même en marchant moins vite que d'habitude j'avais réussi a etre à l'heure.Peut etre que Rose m'avait aidée?Non idée stupide déçidement ca devait etre les hormones qui me faisait dire des betises pareils.
Il se préçipita vers moi,cela me fis sourire.On ne s'était pas vu juste le matin et les gens auraient pensé que nous nous étions pas vu depuis des années voir des siecles.Je remarqua qu'il enfouie sa main dans sa poche mais cela devait etre juste pour trouver les clefs ou autre. J'étais dans ses bras et je caressa sa joue et le réembrassa tendrement.

« Tu veux pas t'asseoir? Déjà que t'es pas censée marcher autant, n'aggravons pas ton cas ! »

Etrange cette remarque n'est ce pas? Et bien moi je ne trouve pas,j'étais sûre qu'il allait réagir comme cela.Et puis je devais bien avouer qu'il n'avait pas tort.Les débuts de la grossesse ca allait mais là j'étais au sixieme mois,donc bon,j'étais plus proche de la fin que du début.Dans trois mois nous aurions notre petit bout de chou.Mais en voyant qu'il souriait je souris également.Oui parce que au début j'avais baissé la tête comme pour m'escuser.
Je le suivis jusqu'au banc et finis par m'assoire.Je ressera mon chale autour de mes épaules. J'avais l'impression qu'il stressait non?? C'était moi qui le faisais strésser? NOn c'était pas possible,je me retourna et regardais autour de moi.Peut etre il y avait il quelqu'un qui n'arretait pas de le regarder ou autre.

Pour tout dire je me leva même en me tenant le ventre et regarda autour de moi.Au bout de deux minutes je retourna là et me rassise.

« Ambre, je... je t'ai demandé de venir ici pour une raison bien particulière. Ça fait cinq ans que nous sommes ensemble et... je t'aime plus que tout. De plus, tu portes mon enfant, notre enfant. Que pourrais-je demander de plus..? »

Je le regarda et souris.Il était vraiment trop mignon mon Danny.

Danny quelque chose ne va pas?

Il commençait à me faire peur là...Puis il me pris les mains,je caressa ses paumes de mes pouces.Ses mains se retrouverent sur mon ventre.Rose donna un coup de pied je grimaça.

« Comment vois-tu notre avenir, Ambre? »

Je l'embrassa puis posa ma tete sur son épaule.

Je nous vois ensemble pour toujours toi et moi et notre enfant.Je t'aime mon Danny.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Danny L. O'Connor
« Nouveau
; découvre les lieux

♣ Messages :
30
♣ Inscrit le :
13/12/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Celle qui fait partie de ma vie depuis 5 ans ♥
♣ Traits de caractère :
« Loyal, fidèle, déjanté, arrogant & solitaire. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: Strawberry
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: You told me « Love never Dies » so... Love me...   Sam 18 Déc - 18:17

    Comme si elle semblait avoir tout de suite compris que quelque chose n'allait pas - elle n'est pas la femme de ma vie pour rien - elle me demanda ce qui se passait. A vrai dire, ce n'est pas que j'allais mal mais j'avoue que j'appréhendais vraiment sa réponse. D'habitude, j'étais toujours fier et sûr de moi, certain de mes choix, c'est d'ailleurs pour cette raison que je ne revenais jamais sur mes décisions.

    Je regardais ses grands yeux entourés de longs cils et quand elle me répondit qu'elle voyait son avenir avec notre petit fille, Rose et moi, je ne pus m'empêcher de sourire. Les larmes de joie me montaient aux yeux et je tournais vivement la tête pour éviter qu'Ambre ne remarque que sa réponse m'avait apporté soudainement tant de bonheur. Elle ne m'avait jamais vu pleurer, même pour mes peines, et je ne voulais pas que ça commence aujourd'hui.

    Je me ressaisissais, et je lui souris le plus naturellement possible. Sans lâcher sa main, posée sur son ventre, je glissais du banc pour me mettre à genou devant elle. J'enfonçais ma main dans la poche de mon pantalon et j'en sortis la petite boîte en velours bordeaux que j'avais craint de perdre, un peu plus tôt.

    Mon rythme cardiaque s'accéléra et ma respiration devint saccadée. J'entrouvris les lèvres et j'eus du mal à prononcer les mots que j'avais passé plusieurs jours à répéter devant mon miroir. Je posais un regard tendre sur son doux visage et je lui murmurais:

    « Ambre, ça fait un peu plus de cinq ans que je t'ai rencontré et que je file le parfait bonheur avec toi. Je n'aurais jamais cru pouvoir être heureux à ce point avec une femme et pourtant, tu as bouleversé ma vie et chaque jour, tu fais de moi un homme meilleur. Je ne saurais jamais comment te remercier et même si notre fille semble déjà parfaire à elle seule ce tableau idyllique, pour moi, ce n'est pas encore parfait. Ce serait le plus beau jour de ma vie si tu acceptais de m'épouser... »

    Ma voix avait été chevrotante et malgré tous mes efforts, une larme avait réussi à s'échapper de mon œil droit pour ruisseler sur ma joue et finir par s'écraser au sol quand elle est arrivée au bord de ma mâchoire. Je souriais avec peine, n'arrivant pas à déceler sa réponse sur son visage. La pression était trop forte. Pourquoi restait-elle aussi silencieuse? Je n'y tenais plus. J'ouvrais la petite boîte, espérant que la beauté du bijou ferait pencher la balance en ma faveur.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Contenu sponsorisé
«


MessageSujet: Re: You told me « Love never Dies » so... Love me...   Aujourd'hui à 21:27

Revenir en haut Aller en bas
 

You told me « Love never Dies » so... Love me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Living Places » :: « Fifth Avenue »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com