Bienvenue sur This is it ☎️
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥️ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Adam J. Stones
« Nouveau
; découvre les lieux
avatar
♣ Messages :
64
♣ Inscrit le :
26/11/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Ashley Greene, Kirsten Dunst, Noami Watts... *.*
♣ Traits de caractère :
« Serviable ; dynamique ; solidaire ; affectueux ; souriant jaloux ; têtu ; sensible. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: JANE
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson   Sam 27 Nov - 13:18

I DON'T CARE IF MONDAY'S BLUE...



    L'ambiance était plus que tendue dans ce petit local de répétitions... The Ripper au complet, stressé à l'idée de jouer dans un café extrêmement fréquenté. Tyler, le chanteur, alla s'asseoir sur une chaise, la mine sombre. Le batteur, quant à lui, se mit à observer le vol d'une mouche. « On va se faire huer comme des amateurs... » marmonna Tyler en passant une main dans ses cheveux, « Ne dis pas n'importe quoi... » soupira Adam en posant sa guitare contre un ampli, « Je ne vois pas ce qui te fait peur, c'est pas comme si on allait jouer au Carnegie Hall ! » Un silence, Tyler devint soudain blafard en imaginant la salle en question. Jay soupira en levant les yeux au ciel, puis prit sa veste posée dans un coin, et l'enfila. Ils avaient sûrement assez travaillé pour aujourd'hui, mieux valait qu'ils aillent tous se reposer. Le guitariste se tourna vers ses amis, et leur lança un sourire qui se voulait rassurant et encourageant. Il n'y avait que le bassiste qui gardait la tête froide, ça se voyait à la mine motivée qui éclairait son visage. Ça faisait plaisir à voir. Adam alla près de Tyler, et lui tapota amicalement l'épaule, « Détends toi, tout va bien se passer, c'est certain ! » il se dirigea vers la sortie, « Je m'en vais en premier, j'ai besoin de prendre l'air. Tyler, tu ramèneras ma guitare à l'appartement ? » le chanteur hocha la tête en souriant faiblement, tandis que Jay lançait un dernier signe de main à ses amis avant de quitter le local. Une fois à l'extérieur, après avoir marché quelques mètres, il se retrouva en plein cœur de Broadway.

    Il faisait déjà nuit, il devait être environ huit heures et demie. Les rues grouillaient de monde, et cette ambiance des plus animée ne pouvait que plaire au guitariste. Il fourra les mains dans les poches de sa veste en cuir, et se mit à marcher, sans se soucier de rien. Il n'avait pas l'intention de rentrer chez lui tout de suite, la journée n'était pas terminée, et Adam n'était pas du genre à rester affaler dans le canapé à ne rien faire. Il était dynamique, et il était toujours obligé de faire quelque chose. Il arriva au niveau de Times Square, et un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Il se dirigea vers un petit café, afin de boire quelque chose. Une fois qu'il eu prit sa commande, il se remit à marcher, le gobelet entre les mains, histoire se de réchauffer un peu... Bon, avouons le, il aurait préféré être entouré d'amis, peut-être bien des autres membres de son groupe, mais ils étaient tous épuisés, et avaient sûrement besoin de repos, ou d'aller traîner devant la télévision, une manette de jeux entre les mains. Jay les aurait volontiers rejoint, mais il était bien trop à l'aise dans ce quartier pour s'en aller maintenant. Il but une longue gorgée de son café, en marchant d'un pas paisible, il n'était pas pressé. Il s'arrêta un instant, histoire de fouiller dans la poche de son jean, à la recherche d'une éventuelle cigarette. Une fois l'objet trouvé, il le cala entre ses lèvres, prit son briquet, et l'alluma. C'est là que deux jeunes filles, probablement des lycéennes, s'approchèrent, tout sourire. Adam arqua un sourcil. « Bonsoir... euh... vous n'êtes pas une star ? » Adam ouvrit de grands yeux. Ah ouais quand même... il ne put alors s'empêcher de ricaner et secoua la tête, « Ah non, désolé, je suis loin d'être célèbre. », « Mais si si je suis sûre que je vous ai déjà vue ! », Jay, perplexe, haussa les épaules en tirant une latte de sa cigarette, et cracha la fumée sur le côté, histoire de ne pas asphyxier les deux adolescentes, « Et bien si tu écoutes un groupe qui s'appelle The Ripper... » immédiatement, la fille ouvrit de grands yeux et lâcha un gloussement hystérique, « Ouiiiiii ! Vous êtes le guitariste c'est ça ?!! J'adore ce que vous faites c'est vraiment super génial !!!! » Adam afficha alors un sourire fier, en hochant légèrement la tête en signe de remerciement. De quoi flatter son égo c'est sûr... et là : « Vous pourrez dire à Tyler qu'il est trop super beau ?! Parce que wouah il est... trop sexy quoi ! » Voilà de quoi refroidir notre guitariste. Il soupira en hochant la tête, alors que les deux adolescentes s'éloignaient en gloussant comme des gamines en fleur. Je déteste Tyler... pensa alors Jay en aspirant une grande dose de sa cigarette, histoire de ne pas commettre un meurtre.

    Après quelques minutes de marche, Adam s'arrêta près d'un banc, sur le bord du trottoir. Il but la dernière gorgée de son café, jeta le gobelet dans une poubelle, et s'assit sur le dossier du siège public -wooh le rebelle-. Une fois posé, il poussa un profond soupir, et porta sa cigarette à ses lèvres. Alors, il se mit à observer les passants, histoire de passer le temps. Mais ces groupes d'amis, ces familles, ces couples, le déprimaient... Il baissa la tête et se gratta la nuque. Quelle connerie, il aurait du proposer à Tyler de l'accompagner...
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Charlie L. Hupson
« « Smile , and close your eyes
avatar
♣ Messages :
1972
♣ Inscrit le :
25/03/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Chace C • Ian S • Luke G •
♣ Traits de caractère :
« Amusante, Sociale, Jalouse, Fétarde, Manipulatrice, Douce. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: sweet hell
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson   Sam 27 Nov - 14:37


    « Tu pourrais arreter de ramener n'importe qui à la maison Charlie » demanda Sophia, sa collocataire qui desesperait de voir souvent des hommes différents chez elle. La brunette étendit sur son lit ses longues jambes et haussa les épaules, indifférente aux paroles de la blonde. La jeune blonde se méprit sur le silence de Charlie et crut qu'elle l'avait offensé et essaya de se rattrapper et ajouta; « Désolée, je ne voulais pas insinuer que tu (...) »Charlie la coupa en se levant assez brutalement; « Sans vouloir te paraître brutale ou froide, je m'en fiche completement et je voulais juste te signaler quand même que tu habites chez moi » Sur ces paroles froides, la jeune brune bougea, habilée que d'une large chemise, elle demanda silencieuse à Sophia de se lever, pour qu'elle puisse refaire son lit et essayer de netoyer la pièce qui était dans un grand bazart. Sa collocataire sortit, l'air dépitée, Charlie serra la machoire, regrettant d'avoir été assez seche avec elle mais cette fille avait le don de rapidement l'exaspérée, et la jeune brune étant de nature franche, lui répondait assez rapidement.

    La brunette voulait sortir ce soir, et il fallait qu'elle se prépare. La jeune femme se rendit à la couche où elle y resta au moins vingt minutes, vive la grande consommation d'eau chaude, et quand elle en sortit sa salle de bain était remplie de vapeurs. Elle s'enroula dans la serviette et manqua de glisser sur le sol mouillé, elle se rattrappa de justesse au lavabo. Charlie poussa un long soupir, avant d'aller chercher ses vetements. Sa collocataire la regarda, pas très étonnée, de voir la belle se promenait en serviette, elle haussa simplement les sourcils, découragée et s'enferma dans sa chambre. Charlie trouva des vetements potables comme elle disait, elle revint dans la salle de bain et s'enferma à clefs, on ne sait jamais. La belle brunette enfila sa robe noire, et lacha sa serviette sur le bord du lavabo, avant de se contempler dans le miroir, il fallait absolument qu'elle dorme plus, toute cette agitation, toutes ces sorties, tout son entourage, cela la fatiguait. La jeune femme secha avec sa serviette ses longs cheveux bruns qui commençait à onduler sous l'effet de l'eau. Elle ne se maquilla pas, elle preferait rester au naturel. La jeune femme venait de s'etre faire invité dans un bar par un ami qu'elle connaissait depuis pas mal de temps, elle n'avait pas le coeur de lui refuser ce plaisir. La brunette sortit de la salle de bain et partit à la recherche de ses chaussures. Elle trouva enfin son bonheur; une paire de talon noir, simple mais classe. La jeune femme prit une veste en cuir et ses clefs et hurla avant de partir; « Je sors, bonne soirée et claqua la porte sur ces mots. ».

    La jeune femme se débrouilla pour trouver un taxi, en avançant rapidement dans la rue, ses cheveux se soulevaient de temps en temps de ses épaules, avec le vent, puis elle s'engouffra dans un taxi, en donnant pour adresse une rue de Broadway. Le taxi démarra brutalement, mais ils arrivèrent rapidement à destination, la jeune femme paya et s'en alla rapidement, elle était déjà en retard.

    La jeune femme voulait fumer avant de rejoindre son ami, elle sortit une cigarette et la coinça entre ses fins doigts avant d'essayer de trouver un banc pour s'asseoir et finir sa cigarette tranquillement. Elle en trouva en rapidement, mais il était déjà occupé par quelqu'un, elle ne pouvait le voir que de dos. Charlie hocha les épaules et partit s'asseoir à côte de lui et c'est là qu'elle le reconnue, Adam. La jeune femme lui demanda d'abord surprise; « Que fais-tu ici ? »


[/list]
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Adam J. Stones
« Nouveau
; découvre les lieux
avatar
♣ Messages :
64
♣ Inscrit le :
26/11/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Ashley Greene, Kirsten Dunst, Noami Watts... *.*
♣ Traits de caractère :
« Serviable ; dynamique ; solidaire ; affectueux ; souriant jaloux ; têtu ; sensible. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: JANE
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson   Dim 28 Nov - 14:12

    Pourquoi n'y en avait-il que pour Tyler ? Bon okay, il est beau, super beau même, mais ce n'était pas une raison ! Par réflexe, Adam toucha son ventre puis, son menton. Serais-je trop gros ? Pensa-t-il en fronçant les sourcils. Ou alors c'est mes yeux, mon look ? Non, Tyler et lui s'habillaient quasiment de la même manière, peut-être qu'il dégageait un aura particulier qui attirait... A cette pensée, le guitariste soupira de déception, et porta la cigarette à ses lèvres pour aspirer une longue bouffée de cette substance cancérigène. Boarf, il trouverait bien quelqu'un qui le trouve sexy hein...! C'est là que Jay se rendit compte à quel point il était ridicule, et pouffa de rire tout seul, tête baissée. Quelle connerie, il avait passé l'âge de complexer pour si peu de choses, il fallait qu'il pense comme un adulte. Il s'humecta, les lèvres, et leva les yeux vers les immenses bâtiments recouverts de panneaux publicitaires animés, clignotant à tout va. La rue paraissait éclairée par la lumière du soleil, l'eléctricité utilisée usait de tant d'énergie qu'on pouvait voir le trottoir opposé sans aucun problème. Adam remarqua alors sur ce dit trottoir, un groupe de quatre jeunes, instruments installés, ils jouaient, histoire de distraire les passants. Un morceau du groupe The Cure, ''Fascination Street''. Bon choix, rien de tel pour détendre l'atmosphère. Adam bougeait légèrement la tête en rythme avec la mélodie, les yeux fermés, un petit sourire aux lèvres. Voilà comment satisfaire Jay en une petite soirée. Une cigarette, un peu de musique, du monde, et le tour est joué. Le jeune homme se satisfaisait toujours de peu, il n'avait jamais été capricieux, pas même enfant. En réalité, avec ce qu'avait vécu sa mère, le divorce, puis les maltraitances de son second mari, Adam se voyait mal chouiner pour des broutilles. Il avait toujours été fort, et l'autonomie devint une vertue bien rapidement. Il n'avait pas besoin d'être assisté, d'être soutenu, il savait se débrouiller seul, et quiconque osait dire le contraire ne le connaissait pas assez pour parler. C'est certains. Jay avait du supporter le chagrin de sa mère et les colères de son beau-père bien trop souvent, aux risques d'en être lui aussi la victime, mais il s'en fichait pas mal, il préférait faire passer le bien être de ses proches avant le sien, Adam n'était pas un égoïste, et il se fichait pas mal de ce qu'il était, de ce qu'il deviendrait, et de ce qu'il pouvait endurer s'il osait faire quoi que ce soit. Son beau-père a toujours été un salopard, et aujourd'hui encore, Jay ressentait une haine sans limites pour cet homme, bien qu'il soit derrière les barreaux pour réfléchir à ses actes abominables. Tant mieux, il avait de la chance, il méritait pire, et si Adam en avait eu l'occasion, il l'aurait sûrement tué de ses mains, sans hésitation, sans pitié... Jay ne supportait pas que l'on s'en prenne à ses proches, que ce soit amis, famille, il ne voulait jamais les voir souffrir, et si c'était le cas, il faisait tout son possible pour y remédier. Son âme charitable le perdra très certainement...

    Emporté par la musique du trottoir opposé, Adam vidait son esprit de toutes pensées, qu'elles soient négatives ou non, sa cigarette entre les lèvres, les yeux rivés sur ces quatre jeunes qui jouaient sans se préoccuper du reste. Belle philosophie, et quelle mélodie... une merveille, ils interprétaient le morceau à la perfection, si bien que Jay aurait volontiers traversé pour les féliciter personnellement. Mais il préférait rester là, à les regarder de loin, et écouter la musique s'élever paisiblement, couvrir par moment le brouhaha incessant des conversations et des rires. « Que fais-tu ici ? » Adam en sursauta presque, mais il se contenta de froncer les sourcils et tourner la tête. Cette voix s'était détachée du lot, parce qu'il la connaissait déjà. Mais il ne connaissait pas que cette voix, il connaissait le visage de sa propriétaire, son sourire, l'odeur de sa peau, les courbes de son corps. Quoi, vous ne voyez pas ? Bref. Jay esquissa un léger sourire en regardant la demoiselle, qu'il fut plutôt ravi de voir. Il cala sa cigarette entre ses doigts, souffla la fumée en direction du ciel, puis reporta son attention sur la belle brune. « Et bien... je passe le temps... comme je le ferais n'importe où. » Il sourit davantage, avant de balancer sa cigarette sur le bitume, et de s'asseoir correctement sur le banc. Il y avait une chance sur des milliers pour qu'il tombe sur elle, et il fut ravi que cette chance lui soit offerte ce soir. Adam n'était pas vraiment ami avec Charlie, disons... qu'ils entretenaient une relation plus particulière, mais ce n'était pas pour lui déplaire, bien que cette femme commençait à réellement l'ensorceler, ce n'était sûrement pas une si bonne chose en fin de compte...

    « Je peux te retourner la question, ou est-ce trop personnel ? », puis, il se rendit compte qu'il avait oublié les formes de politesse. Il se racla la gorge, et lui dit, d'une voix délicate « Au et : Bonsoir au fait... »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Charlie L. Hupson
« « Smile , and close your eyes
avatar
♣ Messages :
1972
♣ Inscrit le :
25/03/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Chace C • Ian S • Luke G •
♣ Traits de caractère :
« Amusante, Sociale, Jalouse, Fétarde, Manipulatrice, Douce. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: sweet hell
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson   Lun 29 Nov - 20:18

    Elle était en retard comme à son habitude, on peut dire que la brunette aimait beaucoup se faire désirer. Avant de s'asseoir la jeune femme avait eu la présence d'esprit de prévenir son ami qui devait penser qu'elle ne viendrait pas ou qu'elle l'avait oublié ce qui était dans ses habitudes. On donnait des rendez-vous à la jeune femme mais elle ne venait que très rarement, on se demande comment fait-elle pour garder ses amies, en ayant une atitude pareille. Mais tout le monde lui pardonne car Charlie restera toujours Charlie, et puis la jeune femme essaye toujours de se faire pardonner d'une fois ou d'une autre. La jeune femme envoya simplement; je serai en retard. L'ami avec qui elle comptait boire un coup était très tolérent, il ne lui dirait rien, la jeune femme pouvait déja prédir sa réaction, haussement de sourcils agacé puis grand sourire. Charlie rangea son portable dans sa petite pochette, la jeune femme marchait lentement, sans se presser, profitant de ce moment tranquille, sans personne autours d'elle pour la stresser ni la bousculer.

    Elle marchait pas en pas, portant de temps en temps à sa bouche, sa cigarette qu'elle venait tout juste d'allumer, recrachant des volutes de fumées qui s'évaporaient très rapidement

    La suite arrive bientôt, patience ler
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Contenu sponsorisé
«


MessageSujet: Re: Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cigarette & coffee • Charlie L. Hupson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Living Places » :: « Broadway »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit