Bienvenue sur This is it ☎
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 Des bonnes retrouvailles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Logan R. Harrisson
« New York
;je commence à me repèrer

♣ Messages :
247
♣ Inscrit le :
27/03/2010
♣ {♥} Votre idéal :
L'idéal ? Quel idéal ?
♣ Traits de caractère :
Absent; indeterminé.

MessageSujet: Des bonnes retrouvailles ?   Mer 3 Nov - 21:24




    L'après midi à New York. Presque le seul moment que l'on pourrait qualifié de calme en ville, surtout un jour de semaine comme celui ci. Un mercredi pour être plus exact. Mais que fait Logan Harrisson, un mercredi après midi en plein Manhattan ? Alors que les autres étudiants sont, en tant normal en cours, ou alors en train de réviser pour les partiels qui ne devraient surement pas tarder à pointer le bout de leur nez. Et ben il se balade tout simplement. Les mains dans les poches, le regard perdu dans les rues. Manhattan est surement l'un des endroits qur le jeune Harrisson préfère dans tout New York. On y trouve tout ce dont on a besoin, des fringues, en passant de multiple restaurant, chinois, italien, français, on y trouve tout ce dont on peut rêver.

    Mais revenont à Logan. Le jeune homme avait préferer quitter l'enceinte de sa chambre, bien trop sérieuse a son gout en ce moment. Des livres, des feuilles, rien de tout cela ne lui ressemblait et pourtant en ce moment, lui même ne se reconnaissait pas. Lui qui en tant normal refusait catégoriquement d'ouvrir un livre, ou même de recopier un seul de ces cours, était en train de suivre le plus sérieusement possible tout les cours qu'il avait pris en option à cette nouvelle rentrée. Comment cela pouvait il être possible ? Et ben là est la question. Donc au lieu de réviser comme la plus part des élèves, il se baladait bien tranquillement dans Manhattan, au milieu des quelques autres personnes, en pleine séance de shopping intensif. Des filles totalement hystérique devant une nouvelle paire de bottes, qu'elles ne mettront qu'une seule fois dans leur vie, juste histoire de faire genre. Logan secoua la tête en pensant à tout ça. Lui qui ne comprenait pas pourquoi toute ses filles, se ruaient dans les magasins, carte de crédit en main, afin d'acheter des choses qu'elles ne mettront surement jamais, mais qu'elles aiment avoir dans leur dressing. Quelle utilité, sérieusement ? Allez comprendre.

    A force de marcher, Logan finit par arriver dans un petit parc tranquille, des enfants, s'amusaient entre eux, un balon dans les pieds, ou alors pour les filles, dernière poupée en main, se chamaillant pour savoir laquelles d'entre elles, allaient pouvoir épouser un prince totalement imaginaire. Que de chose importante, à cette âge. Il se posa sur un banc, assez éloigner des gens, pour pouvoir réfléchir à tout et à rien en même temps. A simplement se vider la tête, seulement rester assis sur ce banc, pas du tout confortable, seul, sans se faire embêter par un touriste voulant savoir où se trouvait un monument dont il ne savait même pas l'existence. Tout cela avait le dont de l'exaspérer au plus au point. Ridicule, mais cela faisait partit de son caractère, assez spécial de temps en temps.

    Après être rester un long moment sur son banc, il se décida à se lever, l'heure se faisait tardive, et le soleil commençait à descendre, annonçant la fin de l'aprés midi, et d'une nuit mouvementé dans la ville. Il reprit le chemin inverse afin de rentrer. Il aurait du se trouver dans sa chambre, quelques minutes plus tard, en train de se préparer a sortir à une de ces fameuses fête dont tout le monde avait le secret ici, mais rien ne se passa comme cela. Non, en marchant, et surtout sans faire attention à où il pouvait bien mettre les pieds, il se retrouva nez à nez, ou plutôt les fesses par terre en fasse une fille, qu'il connaissait bien, et qu'il n'avait pas vu depuis, il ne savait combien de temps, surement trop de temps à leur goût à tout les deux, sans savoir quoi dire, ou même faire. Tellement pathétique, il faut le dire. Mais après avoir secouer une énième fois la tête, il se leva, et se passa les mains dans ses cheveux, comme à son habitude, lors de gêne.

    - Désolé. Lui lança t il, en lui tendant la main, afin qu'elle puisse se relever doucement.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Hailey D. Matthews
« HAILEY DESTINY || She's a monster, beautiful admin monster
HAILEY DESTINY || She's a monster, beautiful admin monster

♣ Messages :
1106
♣ Inscrit le :
20/07/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Chace C. ; Matt L. ; Ian S ; Luke G. ; Alex P. ; Tom F. & encore tant d'autres
♣ Traits de caractère :
« Superficielle, sensible, parfois garce, intelligente, un peu sportive, capricieuse, râleuse, souriante, marrante, joyeuse, lunatique, possède un double caractère.»

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: © Code signature : Candids, Images avatar : Malicious
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Des bonnes retrouvailles ?   Jeu 4 Nov - 0:54


« I always said that i would make mistakes, i'm only human.. »


Je m'étais levée avec de grosses cernes qui encadraient mes yeux gonflés, trop gonflés d'ailleurs. J'avais renoncé à une sortie, cela m'apprendra à être distraite en cours, j'avais complètement oublié un devoir à rendre et je m'y étais prise à 20H00, cela m'avait pris des heures et des heures et pour le seul résultat que le professeur n'était même pas là. Je l'avais su grâce à un texto d'une amie de classe. Je ne comptais pas rester enfermée toute la journée, non, loin de là, j'allais faire une petite ballade à Manhattan, un " coin " vraiment charmant, on y trouvait de tout, des magasins, des restaurants, des magasins encore et encore, des théâtres, des cinémas, des boîtes de nuits, en résumé, Manhattan était un endroit où l'on trouvait tout et où il était impossible de s'ennuyer. C'est pour cela que je voulais m'y rendre, pour m'y amuser. Je n'avais pas prévu quoique ce soit avec des amis, j'y allai juste seule, pour faire les boutiques, plutôt les dévaliser, j'avais reçu mon argent de poche. Certes, ma garde-robe était pleine mais je n'avais plus de manteaux pour l'hiver et en plus de cela, il me fallait refaire ma lingerie, autant en profiter. Je sentais que cette journée allait être géniale, en plus de cela, le temps était clément pour une fois, il y avait du soleil avec un peu de vent, histoire qu'il ne fasse pas trop chaud ni trop froid, un temps idéal pour faire du shopping.

J'étais une femme faible, je succombais sans cesse aux pouvoirs de ces boutiques, elles sont trop attirantes. J'avais encore une fois dépensé sans compter, on ne pouvait pas m'en vouloir, je fais des études de stylisme et ma plus grande passion est la mode. J'imagine déjà, une marque connue sous mon nom, Matthews.. Le rêve total. J'avais dépensé pour environs deux cents euros, sachant que mon manteau coûtait tout de même la moitié de mes dépenses si pas plus. Quand on aime, on ne compte pas. En tout cas, j'étais chargée de paquets, il était maintenant aux environs de midi et mon ventre cria famine, je grognai tout en sortant du magasin. Je me dirigeai vers un petit restaurant que j'aimais énormément, un restaurant français. J'ai beau avoir une taille mannequin, je raffole de la gastronomie française, étonnant pour ma silhouette n'est-ce pas. Ma silhouette est le cadet de mes soucis, je ne prends pas énormément de poids et j'ai une super méthode pour perdre des calories, une centaine d'abdominaux pas jour et le tour est joué. Après avoir pris un copieux déjeuner, je continuai les achats mais cette fois-ci, je me modérai. Je n'avais acheté qu'un parfum, d'ailleurs, il sentait très bon.

Je décidai à présent d'aller prendre un rafraîchissement dans un café, j'eus du mal à en trouver un, pas qu'il n'y en avait pas beaucoup mais la plupart était rempli de vieux sans allures, bourrés et qui plus est, pervers. Je ne comprendrait jamais ces hommes, s'amuser c'est bien mais au point d'être déjà bourré alors que l'on est qu'en début d'après-midi, j'ai pitié pour eux, ils gâchent leur vie. Quoiqu'il en soit, après avoir bu un bon verre d'eau, je sortis en trombe de ce café. J'appelai mon chauffeur pour qu'il prenne mes paquets qui transportaient mes achats chéris. Après m'être débarrassée de ce poids, je marchai dans la rue, un grand sourire aux lèvres, je ne savais pas vraiment ce que je faisais, j'attendais peut-être de voir quelqu'un que je connaissais. Si c'était le cas, je ne pouvais pas mieux tomber. Dans tous les sens du terme d'ailleurs car, dans un élan d'absurdité, je fixai je ne sais quoi et je ne regardai donc pas devant moi, c'est ainsi que je revis ce garçon. Ce garçon que je connaissais depuis tellement d'années, celui qui m'avait aidé, qui m'avait protégé, ce même garçon que je n'avais plus revu depuis tant d'années, trop d'années. Le destin se foutait de nous ou quoi ? N'aurait-il pas pu trouver mieux comme retrouvailles que cette chute ? Enfin, ce garçon s'excusa et me tendit la main pour m'aider à me relever, je la pris tout en souriant.

- Merci.

J'étais assez gênée, quoi de plus normal, surtout vu la relation plus que bizarre qui nous unissait. Je lui souris, mon coeur battait à 200 kilomètres heures. D'une part, j'espérais que c'était bien Logan car il était tout de même un ami d'enfance, d'une autre, je stressais un peu car notre relation était assez bizarre, voire gênante à présent. Il fallait que je prennes mon courage à deux mains, ce n'était pas la mort de reparler avec un ami d'aussi longue dates que lui. Arborant un grand sourire, je soufflai doucement et m'apprêtai à prendre la parole.

- Logan, cela fait longtemps.. Je suis contente de te revoir. Comment vas-tu ?

Ok, la situation était plus que gênante, des mois et des mois que l'on ne s'était pas vu et tout ce que j'avais à dire c'est ; Comment vas-tu. Pathétique, vraiment. De plus, on se regarde sans bouger. Je lui propose d'aller boire un verre pour discuter. Après tout, c'est le meilleur endroit pour des retrouvailles entre vieux copains. J'espérais juste que sa réponse serait positive. Il n'avait pas changé, toujours aussi beau, du moins physiquement, était-ce le cas mentalement ? Espérons-le.

[HRPG : Bon et bien, je ne fais pas trop avancer la situation mais bon..Désolé pour ce Rp pourri.
Revenir en haut Aller en bas
 

Des bonnes retrouvailles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « New-York's Circonscriptions » :: « Manhattan »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit