Bienvenue sur This is it ☎
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 Souviens toi de nous...♥ Appoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mar 2 Nov - 17:42

    12h30. L’heure du repas. Tout le monde était dehors en train de déjeuner tandis que moi je venais de terminer ma journée. J’avais passé une matinée que je n’étais pas prêt d’oublier. Déjà, il y cette opération puis cette fameuse nouvelle. Une fille. Ma promise attendait une fille, heureux je me dirigeais vers ma voiture. Elle était remplit de carton et d’affaire en tout genre mais ce n’était pas vraiment un problème. Allumant le moteur et le lecteur CD, j’entendis une chanson que je connaissais bien trop. Elle raisonnait dans le petite habitacle et je me mis à sourire ne pouvant pas m’empêcher de repenser au passer.


FLASHBACK
16h00 sur le terrain de football

.


J’étais là, planter devant mes coéquipiers en train de rigoler sur le coach comme ferrais des enfants. On avait terminé l’entrainement et tout le monde s’apprêtais a regagner les vestiaires pour prendre une bonne douche bien mériter. Tout le monde sauf moi. Le coach c’était approché avec un air à la fois menaçant et moqueur. J’avais toujours eu de la chance pour m’attirer des soucis à chaque fois, je prenais tout pour les autres mais cette fois ci je l’avais bien mérité. Il m’avait regardé et puis ordonner de faire 6 fois le tour du terrain en tenue, autant dire que j’allais vite être fatigué car sa pesait lourd. Bref, je commençais à trottiner sous le regard de m’entraineur qui commençait à ranger ses affaire. Passant devant les pompons girl, je bougeais instinctivement la tête sur la musique qui jouait. Y avait Appoline dans le groupe, une magnifique blonde qui était ma petite amie, bien que personne ne soit au courant. Elle me regarda est m‘esquissa un bref sourire que je lui rendis volontiers.

J’avais effectué les 6 tours de stades, l’entraineur me regardait avec un air triomphant avant de partir sans un mot. Essouffler, je marchais vers les cheerleaders et m’appuya contre le lampadaire. Certaines filles me regardaient avec un sourire, je les connaissais pour la plupart on fréquentait les même fêtes. Appoline approcha en me demandant gentiment de m’en aller pour éviter d’éveiller des soupçons. Sans même réfléchir, j’avais passé ma main sur sa joue et l’avais embrassé devant le reste de son groupe…

    Je secouais la tête pour éviter de me laisse distraire une nouvelle fois. Sortant de ma place de parking, je me dirigeais vers chez moi.

    13h40. J’avais un peu trainé sur le chemin du retour. J’étais passé a la pharmacie et au magasin d’a coter pour acheter quelques petites courses puis j’en avais profiter pour décharger les affaires de la voiture. Personne n’était a la maison, Charlie était a l’école et Appoline aussi enfin je pense et j’espère. Je ne voulais pas qu’elle trouve une excuse avec sa grossesse pour ne pas passer son diplôme de fin d’année qui était dans quelques mois. Si tout ce passé bien, elle avait largement le temps de ce consacré a ses passes temps avant la naissance de la petite.

    Déballant et rangeant les affaires de notre fils dans sa chambre, je me plantais devant la télé avec un énorme paquet de nounours en gélatine, n’ayant rien d’autre à faire du reste de ma journée. Je pouvais très bien allait faire du sport mais je me voyais mal revenir avec des courbatures le lendemain pour prendre ma garde. La serrure de la porte s’ouvrit quand je vis ma femme arriver.

    « Re-bonjour ma puce. T’avais pas cours aujourd’hui ? »

    Je tournais ma tête pour l’apercevoir mais en vain…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mar 2 Nov - 19:14


    16H30. Je sortais de l’école avec Charlie, une réunion très dure pour Charlie comme pour moi, on entendait souvent, manque de travail, pas sérieux, pas concentré. Il fallait remédier a sa et très vite. Je traversais le parking de l’école, tenant la main a Charlie et lui parlant, en lui expliquant les principes de l’école, même si je n’étais pas la mieux placer pour en parler, il devait m’écouter. Le montant dans la voiture, l’attachant sur son siège, il ne parlait guère. Je montais a mon tour, attachant ma ceinture, je mis les clefs sur le contact et la radio s’allumer comme a son habitude. La chanson qui passait me rappelait tant de souvenir : « The reason – hoobastank ». Une chanson a vrai dire spécial pour moi, ma chanson. Ce jour ou pendant un mariage ou j’assister, un jeune homme que je connaissais du lycée, c’est inviter seul, sans connaitre les mariées, avait franchit la porte et devant toute ma famille, m’avait dit je t’aime et m’avait invité a danser sur cette chanson. Aujourd’hui sa fait a peu près quatre ans que ce garçon existe dans ma vie car ce n’est autre que Matt. Je me plongeais dans des souvenirs, oubliant tout, comme si j’étais de retour au lycée ce qui était complètement fou. « Maman, tu démarre ? … MAMAN! ». Je sursautais pendant un léger moment puis je tournais ma tête dans la direction de Charlie qui m’appelait. Je fis un signe de la tête qui voulait surement dire oui, je commençais a rouler, quand les larmes coulaient un peu sur mon visage, je les frottais et esquisser un sourire en même temps.

    17H00. Je poussais la porte de l’appartement, entrant je voyais Matthew assit sur le canapé et Charlie qui lui sautait dessus. Je claquais la porte derrière moi et vit Charlie qui s’asseyait et manger des bonbons tout en regardant la télé avec son père. Je le regardais et répliquais : « Charlie, tu montes dans ta chambre et tout de suite ! » Sur le coup sa passait un peu pour une maman sévère mais Charlie était puni et il le savait. Je posais mon sac, les clefs de la voiture et mon manteau. Je m’approchais de Matt, lui déposant un baiser; je m’asseyais avec lui sur la canapé posant ma tête sur son épaule.

    « Euh si. J’ai était avant d’aller chercher Charlie. De treize heures trente a quatre heures. Ne t’inquiète pas, je suis mes cours. Et toi alors, ce patient ? »

    Je lui souriais , profitant pour lui piquer des bonbons dans son sachet.

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mar 2 Nov - 19:37

    Avant que la serrure ne s’ouvre on entendait juste la télé et moi qui manger des bonbons, rien d’autre. Mais après ça, j’entendis des petits pas se diriger vers moi et quelqu’un de léger et adorable qui sautait sur moi. Je me mis à sourire, le chatouillant sur le moment avant de li donné des bonbons. Charlie était une enfant plein de vie et l’avoir a mes coter me faisait plaisir. Mon fils. Il me ressemblait assez, bon il n’avait pas de crête mais en même temps je n’allai pas lui en faire une du moins pas encore. Mon petit garçon se mit a mes coter regardant le film avec moi avant qu’Appoline se mette à crier. Sursautant devant ce brusque changement de situation, je me mis a la regarder avant de voir le visage de notre fils s’attrister. Oh ! Lui il avait fait quelque chose qui n’avait pas plus a sa mère. Mes doutes se confirmèrent quand j’entendis le reste de la phrase. Charlie partie dans la chambre et ferma derrière lui la porte. Capter son dernier regard n’avait pas été compliqué. Oh… Il me faisait de la peine mais je ne pouvais pas contester la décision de femme sans savoir ce qu’il en était. D’ailleurs en parlant de cette dernière, elle se dirigeait vers moi s’installant a mes coté. Tête sur mon épaule, la blonde se mit à dire qu’elle avait été en cours. Ah ! Voila une bonne nouvelle.

    « Elle a perdu son bébé dans l’accident… »

    J’aurais du mentir à Appoline parce que les femmes enceinte avait cette crainte de perdre leur bébé en règle général mais je n’avais pas réfléchit. Les images me remontèrent a la surface, on avait du extraire le fœtus devant les yeux de sa mère a moitié anesthésier. Avalant difficilement ma salive, je fixais la télé qui n’avait soudain plus d’intérêt.

    « Charlie, a fait quoi pour que tu te mettes à crier comme ça ? »

    Je passais ma main autour de ses épaules, jouant avec une mèche blonde de ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mar 2 Nov - 19:57

    « OH MON DIEU! »

    La femme avait perdu son bébé. Je sais pas si c’était son premier ou autre mais je n’imaginer jamais perdre mon enfant. Je posais ma main sur mon ventre, pour sentir sa présence, être sur qu’il est la. Je souriais a Matthew et tout de suite tout changeait de conversation, quand arrivait la conversation de Charlie et du pourquoi tu lui hurles dessus. Je ne dis rien pendant un moment, faisant comme si je n’avais pas entendue sa question mais le film était un vrai navet, et sa main dans mes cheveux me donnait envie de lui parlait. Je prenais la télécommande et changeais la chaine. Je prenais son autre main et le regardais dans les yeux. Soupirant je ne savais que dire.

    « Et bien ton fils, est insupportable selon ces professeur. J’avais placé sa sur le déménagement et autre mais sa dure depuis plusieurs mois Matthew. Sa meilleure note c’est six sur vingt et sa pire zéro. Il est que en dernière année de maternelle mais justement sa devient important. Le pire c’est qu’il rigole de moi quand je le rouspète, j’en peu plus de lui et de ces fréquentations. Il faut le changer d’école, le mettre en privée peut être. T’en pense quoi ? »

    Je le regardais gentiment, en espérant une réponse de sa part, il fallait qu’on se mette d’accord sur ce qu’on allait faire de lui. J’esquissais quand même un léger sourire. Au lycée on avait souvent dit a Matthew : Qu’est ce qu’on va faire de toi ? Mais même en sport Charlie ne s’applique pas alors. Je reprenais la télécommande et mis une autre chaine de clip vidéo. La même chanson que dans ma voiture passait a ce moment. Je regardais Matthew pendant un moment mais il n’avait pas l’air de s’en souvenir alors. Je me levais et aller dans la cuisine. Elle donnait par une grande fenêtre dans le salon donc je l’entendais toujours et pouvait toujours lui parlais. Je préparer le repas de ce soir, des pizzas faite maison. Je faisais la pate, ma mère m’avait appris la recette avant tout ce qui se passait. Le seul repas que je savais faire a peu près bien. Je sortais les ingrédients et fit tout tombait a terre, Charlie m’avait énervée et les cours encore plus.

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mar 2 Nov - 20:23

    Le film que je regardais n’avait pas remporté d’oscar, j’en étais sur. Il était complètement nul mais je crois qu’on ne pouvait pas faire pire que ça. Il m’avait aidé à passer le temps alors je n’allais pas non plus dire que les acteurs étaient mauvais et les décors complètement moche et sans aucune ressemblance avec la réalité. Appoline prononça trois mots. Les trois mots qu’il définissait en général une situation mauvaise. Il ne fallait pas qu’elle s’inquiète pour le bébé c’était des choses qui arrive. Je disais sa mais je ne savais pas comment je réagirais dans une situation pareil. Est-ce que j’allai pouvoir soutenir la mère de mon enfant ? Ou est ce que j’allai sombrer dans la dépression comme de nombreux parents ? Evitons de penser à ce genre de sujet.

    La blonde se mit de nouveau à parler. Charlie travaillais pas bien a l’école. Bon et bien il était décidément mon fils. Je n’étais pas douer pour les études parce que sa m’intéressait pas. Sauf la médecine, la j’avais eu un excellent dossier, c’était ma passion donc normal que j’y consacre une grande partie de ma vie. Je ne savais pas quoi dire devant les propos de ma compagne. Le mettre en privé n’était pas la solution pour améliorer ses notes. Changer de fréquentation, c’était à lui de savoir ou était le bien ou le mal. On ne pouvait pas se permettre de le materné tout le temps, d’accord il était jeune mais j’avais appris jeune le faite de vivre dans un orphelinat nous font devenir plus fort. Bref, je n’osais pas dire à ma future femme qu’on n’avait pas assez d’argent pour le mettre dans ce genre d’établissement.

    « Je vais aller lui parler ... »

    Appoline se leva pour aller faire le repas. Je n’étais pas douer pour faire la nourriture et je n’étais pas non plus compliqué pour la manger. Avec l’état d’esprit de ma compagne, je doutais de sa capacité pour mener à bien le repas et je ne me trompais pas. Elle renversa tout sur le sol alors que je venais d’ouvrir la porte de la chambre de notre fils. Ce dernier me regardait avec des yeux tristes qui ne m’apitoyaient pas après ce que j’avais appris. Je lui parlais lentement et commença à hausser un peu la voix.

    « Maintenant, tu vas aller t’excuser !!! »

    Charlie se mit à courir vers sa mère. Je me relevais de ma position à genoux que j’avais prise pour lui parler. Tout les deux étaient adorable bien que parfois impossible a gérer.

    « Va faire tes devoirs, je viens t’aider dans pas longtemps ! »

    Je ne mettais pas rendu compte que ma voix était autoritaire et transperçait de la colère. Marchant vers Appoline, je l’aidais à tout nettoyer avant d’esquisser un sourire…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mar 2 Nov - 21:06

    Matthew était ce genre de personne, a toujours vouloir arrangé les choses. Il voulait souvent que sa se passe bien entre tout le monde et aujourd’hui il voulait tout arranger entre Charlie et moi. Quelque fois Charlie devenait insupportable et avec mon jeune âge il m’énerver encore plus vite. De plus, Matthew faisait le sourd, on dirait qu’il ne m’avait pas entendue quand j’avais parlé, cette façon de ne pas répondre quand je lui parlais ou de répondre qu’à moitié m’énerver. Je sais que le privé n’est pas le moment, l’argent ne coule pas a flot pour nous, je devrais surement arrêtée les cours et trouvais un vrai travail. Annulée le mariage, tout me passais par la tête, dans quoi on se lancée. Charlie arrivait en courant dans la cuisine, un petit câlin il me faisait mais je ne crois pas que ça aller suffire pour arranger les choses. Je m’abaissais le regardant.

    « Charlie, tu dois comprendre que l’école c’est important. C’est pour toi plus tard avoir un travail et une famille. Aucune femme n’épousera quelqu’un qui n’est pas intelligent et sans travail … Tu comprends ? »

    Il partait dans le salon, s’asseyant sur une chaise, tout en sortant son cahier. Je commençais a ranger les affaires qui étaient tombé. Matthew venait m’aider et je souriais. Après avoir tout ramassé, je regardais Matthew me levant avec lui.

    « Matt … tu m’as entendue tout a l’heure ? Je sais que je ne le veux pas, mais si on annulée le mariage ou que j’arrêtais mes études pendant un moment, juste le temps de pouvoir mettre Charlie en privée … »

    Je le regardais, partant vers le salon et me rapprochant de Charlie. Son cahier était une horreur, plein de dessin dessus, aucun devoirs, des mots de professeur non signée par les parents, des insultes surement écrit par ces camarades. Je soupirais en voyant ce torchon. Je le jetais a terre et regarder Matthew … J’essayais de me calmer mais en regardant Charlie l’énervement montée encore plus.

    « Tu te fou de moi Charlie ? »

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mer 3 Nov - 15:49

    Ramassant le reste de farine au sol, j’esquivais la discussion comme je pouvais. Fuir n’avait jamais fait réellement partie de mon vocabulaire mais la je reconnais que je refusais de me disputer une nouvelle fois avec elle. Alors quand j’entendis qu’elle voulait annuler le mariage et arrêter ses études, je devins rouge. Bien sur que non ! Je refusais tout sa et je refusais encore moins qu’elle arrête ses études. Plus tard, je ne voulais pas l’entendre me reproché cette décision surtout a cause de Charlie qui n’en faisait qu’a sa tête. Me levant pour la regarder, je crois que j’affichais une mine pas des plus joyeuse. Mon sourire s’évanouissait pour laisser place à une tête froide et dure. Je ne me mettais jamais en colère mais la c’était trop pour moi.

    « Oui, je t’es entendu tout à l’heure ! Je ne veux pas qu’on annule le mariage et encore moins que tu arrêtes tes études, tu sais très bien ce que j’en pense a ce sujet ! Alors, tu vas aller te mettre à bosser tes cours tandis que moi je m’occupe de notre fils ! Ne cherche pas a discuter avec ça ! »

    Mon passé refaisait surface bien malgrè moi. Je me souvenais des nombreuses fois ou mon père nous abandonnait dans le salon tandis qu’il allait « travailler ». Il avait essayé de nous donner une vie convenable mais a arnaquer les gens on allait a coup sur ce faire prendre tôt ou tard. Il avait fini en tôle alors que j’étais âgé de 6 ans, nous dans un orphelinat. Avalant ma salive devant les passages de mon passé, je me retournais sans regarder Appoline. Sur le coup, elle m’avait complètement énervé, saisissant mon portable j’envoyais un message à mon boss histoire de voir si je pouvais faire des heures supplémentaires.

    « Tu te fou de moi Charlie ? »

    Je me retournais les regardants tout les deux. Charlie affichait encore une tête de pris sur le faite tandis que sa mère et bien on aurait dit qu’elle voulait le tuer sur place. M’approchant pour examiner le cahier, je me pinçais les lèvres pour éviter de sourire. Oh ! C’était vraiment mon fils, y avait aucun doute dessus. J’avais la même chose sur mes cahiers à la même époque et même un peu plus grand mais bon, je préférais ne rien dire.

    « Mon cœur va dans notre chambre, s’il te plait ! »

    La blonde s’éloigna et je lui fis comprendre avec mon regard de fermer la porte derrière elle. Charlie avait les larmes aux yeux. Pour un fils, il était en général plus facile de parlé sans la présence de sa mère.

    « Charlie. Qu’est ce qui ne va pas ? Tu es un petit garçon débrouillard et drôle a pourquoi tu as tout sa sur ton cahier ? »

    Le petit bout de chou commençait a m’expliquais qu’il avait peur de certains de ses camarades et que c’était la seul façon qu’il avait trouvé pour s’intégrer. Passant ma main sur sa tête, je ne pu m’empêcher de lui dire comment se défendre. Bon d’accord, un père devait dire que la violence ne ressoudait rien mais devant la détresse du petit, j’avais pas pu...
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mer 3 Nov - 16:27

    Matthew avait enfin répondue a ma question mais je ne préférée rien dire, il croit peut être que sa ne l’embête que lui d’annuler le mariage, mais Charlie a besoin d’une éducation plus stricte. Je soupirais, il commençait vraiment a me taper sur le système, comment un petit bonhomme de quatre ans pouvait être aussi énervant. Je regardais autour de moi et pour une fois j’étais d’accord avec Matt … Je partais dans notre chambre, histoire de me reposer. Je marchais d’abord en rond, essayant d’entendre ce que Charlie et Matt pouvaient se raconter mais il avait vraiment une petite voix donc … Je grimpais sur une chaise qui avait dans ma chambre, attrapant une grosse boite, qui avait au dessus de l’armoire, personne ne l’avais jamais vu, même pas Matthew. Je souriais, dans cette boîte il y avait tellement de chose, soulevant le haut du carton je regardais autour, personne a l’horizon, j’étais tranquille. La première chose que je trouvais n’était autre que mon uniforme de cheerladers, je le posais sur mon lit, le regardant. Je le prenais et allais derrière notre paravent, je me changeais derrière et revenais ensuite devant mon miroir, il m’allait encore, apparemment je n’avais pas encore grossit, j’étais toujours pareil. Je revenais sur mon lit habillée de blanc et rouge comme a l’époque, je venais de m’attachait les cheveux encore a comme l’époque. Je regardais la boite et cherchait des choses dedans, une photo sortait, celle de moi et des filles de l’équipe, une avec le coach, une fille qui m’avait donnée du fils a retord, plein d’autre choses, celle avec mon ex, le meilleur ami de Matt avant qui j’avais était avant lui. Une avec lui et quelques photos d’échographie de Charlie, beaucoup de choses me faisait sourire et avec les larmes aux yeux j’essayais bien que mal de continuais a rire. La dernière chose que je sortais était des photos de mes parents et une encore plus au fond, une de mon accouchement avec Charlie, Matt et une amie de l’époque. Tout était posé sur le lit et je n’attendais plus Matt et Charlie parler. Je trouvais une photo de moi et de mes deux meilleures amies. Le jour d’une audition qu’on avait passée, et tout a fond une cassette vidéo, nommé souvenir. Je me dirigeais vers la télévision et mit play. Un montage de tous mes plus beaux souvenirs. La musique retissais dans notre chambre, on pouvait entendre : say a little prayer for you. Je souriais et n’attendais vraiment plus Matthew, il devait faire ces devoirs avec Charlie, la cassette durait plus de quatre heures, et j’allais tout regarder, tant pis pour le dinner.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mer 3 Nov - 17:01

    Charlie me regardait avec ses petits yeux. Il affichait la même expression qu’Appoline quand elle était triste. Le pire c’est que sa réussissais a m’apitoyer, il avait l’air si triste, si mal a l’aise de devoir parler de ses camarades. Il n’avait que 4 ans mais j’avais l’impression qu’il était plus âgé. Ses larmes coulaient le long des ses joues roses du au chagrin. Le prenant dans mes bras, je sentais son odeur. J’avas pas été vraiment présent avec lui c’est derniers années. Je ne savais pas non plus comment m’occuper d’un enfant mais mes gestes étaient presque automatiques quand Charlie était dans mes bras. Je déposais un baiser sur le sommet de son crane, lui chuchotait que je serais toujours présent pour lui. Je lui parlais comme j’aurais aimé que mon père me parle, lui dire un je t’aime avant de le serrer un peu plus fort dans mes bras.

    Je restais avec lui pendant quelques minutes avant de me lever. Il s’accrochait à moi comme une ventouse et ensemble on se dirigeait vers la cuisine. Appoline n’allait pas faire a manger ce soir, j’ai envie de dire tant mieux, je n’avais pas faim. Mais Charlie surement. Je cherchais un truc à grignoter dans le frigo et je ne trouvais pas grand-chose. Le petit bonne homme me montré ces céréales du doigt. Il avait toujours raffolé de ces boules de miel dans un lait bien chocolaté alors quand je lui posai la question, s’il voulait manger ça ce soir alors il sauta de joie.

    20h30. Il c’était attablé juste devant la télé. J’étais à ces coter a partager un moment privilégier avec mon fils. Appoline était toujours dans la chambre, j’entendais le bruit de la télé. J’irais la voir plus tard, la je voulais me consacré a mon petit bonhomme, un moment entre mec. Bob l’éponge. Encore lui. J’aime bien voir les dessins animés mais cette horrible éponge jaune me sortait un peu par les yeux. Ce qui ne dérangeait pas Charlie loin de là. Il se mit à rire avant de faire la tête quand je lui annonçai qu’il était temps d’aller au lit, demain il avait école.

    21h20. En pyjama, brosser les dents et au lit, Charlie fermait les yeux peu à peu. Je lui avais raconté une histoire qui l’avais fait sourire a de nombreuse reprises. Marchant dans la cuisine, je m’occupais de ranger tout ce qu’il restait avant de partir dans notre chambre. Ma surprise fut grande et a la fois agréable quand je vis Appoline en tenue de cheerleader. Fermant la porte derrière moi, je n’osais rien déclarer des fois que ces hormones ne déclenchent une nouvelle guerre entre nous. Alors c’est en m’installant derrière elle que je regardais la télé. Rapprochant son dos contre mon torse, je saisissais la télécommande en rigolant quand je vis le match filmé par l’équipe de journaliste du lycée. Mes bras se nouèrent autour de sa taille avant de mettre sur pause.

    « Ah ! Non ! Je ne veux pas voir la suite… »

    Je me souviens de ce qu’il c’était passer. C’était la fin de la saison, les footballeurs retirait leur casque heureux d’avoir gagné le championnat et moi tout ce que j’avais trouvé à faire c’était aller embrasser celle qui se tenait dans mes bras en ce moment même. Le geste était loin d’être honteux a ce moment la mais je me souviens des moqueries de mes camarades de foot. Désespérant…

    « Tu sais que tu es toujours aussi belle dedans… »

    Cette tenue m’avait rendu complètement dingue même si la personne à l’intérieur m’avait rendu complètement amoureux d’elle…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mer 3 Nov - 17:41

    Les heures passaient mais je ne voyais pas le temps comme long. Vu l’heure qui était, Charlie devait enfin avoir fini ces devoirs, enfin j’espérer. La cassette avait passée et Matthew arrivait enfin dans la chambre, sa remarque me fit sourire, comme si j’étais si belle dedans. J’avais quelques années de plus mais apparemment je n’avais pas changée. Je prenais la télécommande, car ce moment m’avais toujours fais plaisir a voir. Ce jour, toutes mes amies était encore plus excitée que moi et pas pour la victoire de l’équipe quoi qu’un peu mais surtout pour le fais que Matthew viennent me voir devant tout le monde et m’embrassait. Je l’aimais vraiment a l’époque et maintenant encore. Je le regardais tout souriant et répliquais.

    « Si, je veux le voir »

    Je regardais tout souriante et appuyant sur play. Je souriais tout d’abord en voyant la victoire et les filles et moi-même dansant sur la musique pour féliciter tout le monde de la victoire. Je tournais ma tête regardant deux secondes Matt. Les minutes passaient et quand Matt, arrivait vers moi c’était surement les larmes qui venaient en moi, je ne savais pas vraiment pourquoi mais revoir tout ces souvenirs et Matt et moi heureux. Je m’en souviendrais toujours. Je souriais en même temps, les émotions divergeait dans ma tête et je continuais a regarder la télévision.

    « Merci mon ange, mais toi tu es toujours beau avec ta tenue »

    Je me levais pendant quelque seconde et revenait, dans la boite qui était tombé a terre, il y avait son t-shirt, je le passais par-dessus le tient. Je le regardais et posais son casque de joueur sur sa tête. Et oui, j’avais gardé toutes ces choses inutiles pour certaines personnes. Je souriais et la cassette tournais, on voyait une audition a la choral du lycée. Mes meilleures amies et moi, combien de fois on l’avait filmée. Puis plein d’autre chanson. Je souriais quand même, on pouvait entendre une que Matt chantait en même temps : « Sweet Caroline ». Cela me fit sourire et je le regardais.

    « Tu chantes, tellement bien. Pourquoi tu chantes jamais maintenant ? »

    Sa guitare était posée non loin de l’armoire. On l’avait toujours garder, on ne sais jamais ce qui aurait pu se passer. Je souriais et lui tendais la guitare que j’avais pris rien qu’en tendant ma main. Je le regardais.

    « Chante pour moi .. »

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Mer 3 Nov - 18:18


    J’arrivais pas à croire qu’elle avait garder toutes ces vieillerie. Autant je pouvais essayer de comprendre pourquoi elle avait gardé sa tenue de cheerleader autant j’avais du mal à me dire pourquoi la mienne. Mince ! Je croyais m’en être débarrassé. Pas que je n’avais pas passé des bons souvenir avec cette tenue, ça m’avait ouvert beaucoup de porte cette uniforme, mais je ne voulais pas la remettre. Je n’y rentrais surement plus. Appoline passa mon t-shirt autour de moi, numéro 23. C’est ce qui se voyait le plus dessus. Mon numéro fétiche puis mon casque sur ma tête, je me mis à rire et le retira quelques secondes après. Il était blanc et rouge. Le faisant tourner dans mes mains, je ne pouvais que constater que finalement c’était que des bons souvenirs cette époque.

    « Sweet Caroline » se fit entendre dans notre chambre. Je me mis à sauter presque sur la télécommande pour éteindre cette maudite télé. Ah non ! La chorale du lycée sa allait, je ne voulais pas en voir plus. Chanter avait été un passe temps mais comme toute chose il y a une fin et je n’avais pas poussé la chansonnette depuis un bout de temps déjà. Espérant qu’Appoline n’est rien entendu je regardais la maudite télécommande dans mes mains. Pourquoi voulait-elle regarder ce film ?!

    « Charlie dors, je ne vais pas le réveiller comme même ! »

    Je cherchais désespérément une excuse mais quand je vis ma guitare s’approcher de moi, je su que je ne pouvais pas y échapper. La prenant dans mes mains avec un sourire nostalgique, je fis glisser ma main gauche dessus. Avec les autres membres de l’équipe, on avait bossé dur sur certains morceaux. On passait des heures et des heures, que du bonheur.

    Une chanson. J’en avais bien une mais elle était trop triste à mes yeux. Elle reflétait des images du passer celle que je voulais oublier. Ma gorge se resserra quand je me mis en position. Assis sur le rebord du lit, mes yeux devinrent plus humides. Beth de Kiss. Ce n’était pas les paroles en elle-même qui me mettait dans un état pareil, juste le prénom. Celle de ma mère. Je lavais déjà chanter à Sarah pour la réconforter quand elle était petite mais jamais devant une autre personne. Ma main se mit à gratter les premières notes puis je me mis à chanter.

    « All night… »

    Je prononçais les dernières paroles dans un murmure. Ma gorge était nouée par le chagrin même si mon visage ne laissait rien transparaitre. Ma main glissa une dernière fois dessus avant de s’immobiliser. Elle me manquait affreusement, j’espérais que si elle me voyait elle serait fière de moi….
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Sam 6 Nov - 17:05

    Il devait se demander pourquoi ? Pourquoi toutes ces choses qui pour lui doivent être inutiles mais pour moi elles sont comme une seconde vie. Devoir passée le cap du lycée avait suffisamment était difficile. Le lycée c’était mon royaume et quand j’étais parti tout avait semblé si différent que je me sentais vide. Revoir les vidéos peuvent faire du bien, surement trop pour ma part mais au moins j’avais un vrai souvenir de tout ce qui c’était passée la bas. Mais le plus beau souvenir qu’il pouvait me rester était bien Matt … Quand il commençait sa chanson, mes yeux se remplissais vite de larmes, je ne chantais pas même si je savais, je l’écouter comme bercée par une histoire qui vous touche, je voyais dans ces yeux comme un sentiment de tristesse et je croisais des souvenirs de lycée en route, les filles et la chorale que je n’aimais pas du tout au début mais qui avait fini par me faire comprendre de nombreuse chose. Pendant qu’il chantait j’eu comme une révélation. J’attendais qu’il eu fini puis je répliquais :

    « Matt je … je pense avoir eu une idée … Beth! Ce sera Beth »

    J’avais prononcé cette phrase en posant ma main sur mon ventre et je regardais Matthew. Je souriais et attendais une réponse de lui. En attendant, je commençais a fredonner l’air du chanson sans penser qu’il allait l’entendre. « I’m not a baby. Papa don’t preach ». J’arrêtais très vite, sans accompagnement et je n’avais pas chanté depuis le lycée enfin, pas devant tout le monde surtout pas devant Matt. J’avais toujours ma main sur mon ventre. Je souriais et le regardais.

    « Alors, il a quoi Charlie a l’école ? »

    Je savais que je m’étais énervée contre lui et d’habitude je ne le faisais jamais mais la. Il travaillait bien avant et depuis quelque temps qu’il était arrivée dans cette école en dernière section de maternelle vu qu’il allait avoir cinq ans, il avait changé et je m’inquiéter pour lui mais avec la grossesse j’espérer qu’il se calmerait, mais rien du tout. Je soupirais et regardais mon amoureux, le mien depuis un petit bout de temps. Je ré appuyais sur la télécommande pour éteindre la télévision entièrement.

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Sam 6 Nov - 17:25

    Je regardais ma guitare. Mes yeux étaient humide et j’avais l’impression que si je l’es posais sur ma compagne, mes larmes allaient s’échapper de l’endroit. Buter dans mon silence, je déposais la guitare sur le lit. Cette chanson m’avait plus attristé que je ne le pensais. Sa faisait des années qu’elle nous avait quitté moi et ma sœur, pourtant j’avais toujours du mal. Mon cœur se resserra comme si quelqu’un le prenait dans ses mains, ma gorge nouer. Je regardais machinalement ma main. Les révélations d’Appoline ne firent qu’accentuer mon chagrin. Beth. Il était tellement beau comme nom que je ne pu qu’accepter. Un simple oui de la tête, je ne pouvais pas parler. Passant ma main sur mon visage pour reprendre mes esprits, je décidais enfin de lever les yeux vers ma promise. Elle fredonnait une chanson de Madonna. Une qui résumait parfaitement notre situation en ce moment. Je souriais malgré moi. Un sourire qui laisse transparaitre le chagrin finalement. Me raclant la gorge, je me mis à parler après plusieurs minutes de silence.

    « J’ai promis à Charlie de ne rien dire… mais ne t’inquiète pas… le problème sera bientôt réglé… »

    Ma voix c’était faite plus tremblante que jamais. J’aimais pas me montré vulnérable mais je ne pensai pas que le faite de chanter cette chanson me mette dans un tel état. Peu de gens connaissaient mon passé. Appoline en connaissait que des petites parties, celle que je voulais bien lui livrer quand elle me posait des questions. Sinon elle était dans le flou totale. Reprenant ma guitare, je me mis à gratter le début de la chanson qu’elle fredonnait. Ma main tremblait un peu sur le moment avant de se reprendre.

    « J’ai chanté, alors à ton tours ! »

    Un sourire à la fois provocateur et amoureux se fixa sur mon visage. Les premières notes se fient entendre dans la petite pièce. Plus de bruit de télévisons vu qu’elle l’avait éteinte, plus de bruit de voiture, rien que moi elle et Beth et le bruit synchroniser de nos respirations…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Sam 6 Nov - 18:09

    Je souriais quand il acceptait Beth. J’aimais ce prénom et je savais que c’était aussi celui de sa mère défunte. Je le regardais dans les yeux et voyant sa tristesse je ne pouvais m’empêcher de pleurer, les larmes montaient mais j’essayais de m’arrêtais afin de m’occuper de lui comme il le faut. Je m’approchais de lui, le prenant dans mes bras, lui chuchotant un je t’aime au creux de son oreille avec un baiser sur ces magnifiques lèvres. Je restais dans ces bras, essuyant les larmes qui avaient ces joues et le regardais dans les yeux. Je ne savais pas quoi faire, appart le prendre dans mes bras et le réconfortant de tout mon cœur. Je prenais ces mains, les mettant autour de mon cou et je le serrais très fort contre moi, je l’embrassais encore une fois et oubliait complètement le sujet de notre conversation d’avant. Charlie. Je n’avais même pas écoutait sa réponse et je continuais a le réconforter. Le gardant dans mes bras, rien que quelques expression de son visage et je comprenais ce qu’il allait me faire. Me renvoyait l’appareil. Je le regardais :

    « Non, je ne chanterais pas, c’est ordre de question … »

    Je ne voulais pas, j’en étais persuader c’était juste avant que je vois sa tête. Elle me faisait fondre et je ne savais pas que je ne lui résisterais pas. Les première notes commençaient et je me mis a chanter, comme a l’époque sauf que quand j’avais chanté cette chanson, je n’étais pas en tenue, je portais un haut rose. Je souriais et le regardais en même temps. Au bout de quelques minutes je répliquais :

    « I given you my baby … Oooh »

    Je le regardais et m’avançant vers lui, je me posais entre ces jambes, j’étais contre lui, vraiment bien posée. Je prenais ces mains et les posais autour de moi, sur mon ventre, puis je tournais ma tête l’embrassant a nouveau. Aujourd’hui on était toi, moi et Beth. Je le regardais une dernière fois

    « Je t’aime Matthew .. tellement, ne m’abandonne jamais »

    Sans vraiment le vouloir, je lui avais dit sa, je ne savais pas pourquoi car je le savais qui ne me laisserais jamais.

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Sam 6 Nov - 18:37

    Appoline avait toujours été au petit soin vis-à-vis des personnes qu’elle aimait. Ces gestes ne m’étonnèrent pas quand elle vint me prendre dans ses bras. Je me sentais comme un petit enfant remplis de chagrin. Elle sentait si bon, si petite dans mes bras. Sa tête arrivait pas plus haut que mon torse ce qui lui avait valu de nombreuses moqueries de ma part a une certaine époque. La tristesse était vraiment un mauvais sentiment. Souvent on s’arrêtait dessus, on avait du mal à le surpasser. Moi, j’avais eu beaucoup de mal à une époque. Mon père était mort et pourtant je ne ressentais rien. Le vide total. Mon cœur ne c’était pas arrêter, il avait continué son chemin parce que j’avais trouvé mon équilibre.

    Assis sur le lit, je pris la guitare. Appoline me connaissait assez bien pour connaître mes intentions. Elle refusa net. Sa voix était ferme mais elle succombait assez facilement. Quelques notes puis sa voix perché dans les aigus se posa sur la mélodie. Je retrouvais peu à peu le sourire en grattant et entendant la chanson. A l’époque, Appoline avait déjà chanté cette chanson. Je me souviens que c’était moi qui l’accompagnais durant cette courte balade. Elle n’était plus une pompon gril mais ne simple lycéenne, enceinte. Enceinte de notre Charlie, enceinte de notre enfant.

    Au creux de mes jambes, Appoline vint se posée. Je sentais son dos presque prêt du mien. Ont étaient tellement proche que la tentation de l’embrasser était trop grande. Je retirais mon t-shirt de foot restant avec mon t-shirt noir. La blonde se retourna m’embrassant brièvement, sur le coup sa me contrariera.

    « Ne t’inquiète pas ma puce, tu sais que je resterais avec toi. Alors ne te fais pas de soucis… »

    Mes mains autour de les deux femmes de ma vie, les souvenirs me remontèrent vite à la surface. Je me souviens de notre première fois ensemble, elle était exactement poser comme sa. Je me souviens aussi d’avoir lentement ouvert la fermeture éclair de sa tenue derrière son dos. Elle coulissa jusqu’au creux de ses reins. J’avalais ma salive me sentant soudain nerveux car j’étais exactement entrain de reproduire mon souvenir. Elle ne me faisait pas face, ce qui m’arrangeait, mes mains se posèrent sur ses épaules descendant sensuellement les brettelles de sa tenue le long de ses bras. Sa peau nu se dessina sous mes yeux quand je me mis à sursauter en entendant Charlie rentré en trombe dans la chambre…

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Dim 7 Nov - 16:43

    « Ne t’inquiète pas ma puce, tu sais que je resterais avec toi. Alors ne te fais pas de soucis… »

    Cette phrase fit l’effet d’une bombe sur moi. D’habitude on ne peut pas connaitre l’avenir et j’avais toujours eu cette sensation de vide en moi de quelques choses d’étrange, de la peur de ne pas pouvoir gérer mon avenir comme il se doit. Matthew savait rassurer les gens, étrangement c’est une des qualités qui me plaisait le plus chez lui. Je souriais et en le regardant dans les yeux déposait un baiser sur sa joue.

    « Même pour les infirmière super sexy de ton hôpital ? »

    Je retournais ma tête normalement et allumer de nouveau la télévision. Une soirée normale enfin je pense. J’esquissais un léger sourire quand je sentais les mains de mon amoureux se dirigeait sur mon épaule, descendant légèrement mon haut d’uniforme. Charlie entrait dans la chambre et sa lançait un froid glacial, tout s’arrêtait, moi qui était encore a moitié habillée, voyant dépassée mon soutien gorge, je me penchais légèrement et attrapais une crème dans le tiroir, regardant Matthew je répliquais :

    « Chéri, tu me mets de la crème. J’ai mal à l’épaule. »

    Je tournais ma tête, faisant comme si je n’avais pas vu Charlie quelque minute auparavant. Il avait l’air de croire a cette histoire de crème, de toute manière il n’allait pas comprendre, pas a quatre ans. Je le regardais en esquissant un léger sourire.

    « Charlie, qu’est ce qui y a ? »

    Je descendais du lit, et le ramenait dans sa chambre, il avait l’air comment dire perturber. Je le berçais dans son lit et au bout d’une bonne demi-heure je revenais dans notre chambre. Reprenant ma position initiale au près de mon amoureux, je souriais.

    « Il avait encore perdu Bob ! ».

    Je me mettais face a lui, pour voir sa tête. M’approchant de lui, je l’embrassais avec un baiser plein de fouge et de passion. Puis je répliquais.

    « On en était ou … »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Dim 7 Nov - 17:14

    « Même pour les infirmière super sexy de ton hôpital ? »

    Je ne cherchais pas à répondre à cette question. On n’allait pas éternellement aborder le sujet surtout que j’avais exactement les mêmes réponses. Je l’aimais. Pourquoi avait-elle peur que j’aille voir ailleurs ? Tout ça ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Même quand elle aura pris d’un poids a cause de la grossesse, même quand elle se montera obstiner et limite chiante, pour moi il n’y avait plus de doute, c’était elle pas une autre. Mes mains caressèrent lentement ses bras. Elle se retrouva a soutient gorge quand Charlie débarqua avec un visage apeuré. Je me mis a étouffer un rire avant de me retourner pour éviter qu’il ne voit notre gène a tout les deux. Certes, le petit avait 5 ans mais il n’était pas totalement stupide pour voir qu’il avait interrompu un moment qui qualifierait surement d’étrange.

    Appoline se pencha pour attraper un tube de crème. Je ne pu m’empêcher de pencher légèrement la tête sur le coter pour mieux apercevoir ses courbes en face de moi. Elle préférait ignorer que Charlie était présent, faire comme s’il on avait rien a ce reproché. J’attrapais le tube qu’elle me tendait même si j’avais une énorme envie de la mettre devant l’embarras.

    30 minutes plus tard, Appoline revenait auprès de moi. Elle était encore a l’entré de la porte quand je m’amusais à zapper avec la télé commande. La jeune femme me souriait reprenant sa position initiale. Ce n’était pas exactement la même vu que je mettais totalement allonger sur le lit, mon dos trouvait appuie contre le mur et Appo se cala contre mon torse. Ses lèvres trouvèrent les miennes sans aucune difficulté. Un baiser plein de fougue et de passion s’en suivis. Il était tellement fort que je la fis basculer sur le coter me retrouvant au dessus d’elle. D’un air un peu provocateur, je l’interrompis en plein milieu. Je fis glisser de nouveau le haut de son uniforme et me colla un peu plus contre elle avant de passé ma main dans ses cheveux.

    « Ecoute…J’ai quelque chose d’important a te dire… »

    J’avalais ma salive nerveusement avant de me redresser un peu plus. J’examinais du regard Appoline avant de le décider de nouveau à parler.

    « Je suis passé a la mairie toute a l’heure. Ils m’ont donné les papiers de mariage…Je suis désolé mon ange, je sais que tu rêvais d’une cérémonie et tout le reste mais on n’a pas les finances nécessaire… alors… si tu veux toujours de moi, tu peux signer les papiers et le mariage aura lieu plus tard… ils sont sur la table du salon… »

    Je me redressais. J’avais honte de e pas pouvoir offrir ce rêve à ma future femme. Assis sur le lit, dos appuyer contre le lit et jambe allonger sur ce dernier. Je n’osais plus vraiment regarder la mère de mes enfants…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Dim 7 Nov - 18:20

    « Je suis passé a la mairie toute a l’heure. Ils m’ont donné les papiers de mariage…Je suis désolé mon ange, je sais que tu rêvais d’une cérémonie et tout le reste mais on n’a pas les finances nécessaire… alors… si tu veux toujours de moi, tu peux signer les papiers et le mariage aura lieu plus tard… ils sont sur la table du salon… »

    Le mot mariage avait déclenché un je ne sais quoi chez moi. Je me retournais en écoutant sa phrase et après qu’il eu fini. Je remettais très vite mon t-shirt, l’embrassant une dernière fois et partant en courant. Je descendais les escaliers, arrivant dans le salon, je trouvais les papiers sur la table, je souriais et sautais de joie en même temps. J’ouvrais tout les tiroirs et trouvais enfin un crayon pour y poser ma signature. Je signais le papier avec une grande joie, le prenant dans mes mains je remontais les escaliers a toute vitesse, calmant le pas quand je passais devant la chambre de Charlie, je recommençais a courir dés que j’avais passée ce cap. J’ouvrais la porte de ma chambre et sautait sur le lit, lui tendant le crayon et le papier je le regardais.

    « Matt … Je m’en fou royalement comment on se mari, l’important c’est que je devienne ta femme le reste je m’en fou qu’il est une fête ou non … je te veux, toi, rien d’autre que toi. Je le regardais en souriant … Il manque plus que ta signature, enfin si tu veux toujours de moi …

    J’attendais qu’il signe le papier, sa lenteur me faisait un peu stresser j’avais tellement peur qu’il se dise que finalement il peut avoir mieux que moi, enfin tout ces trucs de femmes non mariés ou sur le point de se marier. Je le regardais et enfin il posait sa signature sur le papier, au bout de quelques secondes, je lui tirais le papier des mains et le contempler pendant un long moment puis le posant sur la table, je m’avançais et embrasser Matthew, grâce a ce papier, j’étais comme lui, comme Charlie, une vrai Wellington enfin je pense. Je regardais Matt …

    « Merci beaucoup monsieur Wellington … »

    Je souriais, j’étais vraiment heureuse. Je venais de me marier en quelques sortes a vingt trois heures du soir.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Dim 7 Nov - 18:41

    On aurait dit que pour Appoline c’était le jour de noël. Elle affichait cette petite tête à la fois heureuse et impatiente. Après un bref baisé, elle se mit à courir dans la maison. Je ne sais pas vraiment ce qu’elle faisait mais je savais qu’elle allait signer les papiers. Des doutes, j’en avais toujours eu mais la en la voyant courir comme un lapin, ils c’étaient dissiper. Je restais la planter sur le lit en me demandant si je ne devais pas descendre. Je décidais enfin de me lever quand la bonde me rejoignit dans la chambre. Elle tenait les papiers et se mit à sauter sur le lit pour me rejoindre. Elle était si heureuse que je me demandais si c’était réellement moi la cause de son bonheur. Ses paroles m’emplissaient d’une joie indescriptible. J’avais envie de sauter partout comme elle le faisait toute a l’heure et même un peu maintenant sur le lit.

    Stylo entre les mains, je pris appuie sur mon genoux pour ne pas faire de bêtise ou déraper involontairement. Appoline stressait à mes coter comme si j’allai lui dire que je refusais comme si j’allai changer d’avis en quelques secondes. J’aurais très bien pu m’amuser avec elle en jouant ce petit jeu mais une fois signée elle m’arracha complètement les papiers. Elle les contempla et se décida enfin à les poser. C’était moi son mari désormais alors il fallait bien qu’elle les lâche tôt ou tard et qu’elle s’abandonne dans mes bras.

    « Bienvenue dans la famille, Lais Appoline Wellington… »

    La première fois que je m’amusais a prononcé ses prénoms et son nouveau nom de famille. La prenant par la taille, je l’embrassais langoureusement. Retirant se maudit uniforme qui me gênait. Passant ma main sur son ventre nu, je retirais à mon tour mon haut me retrouvant torse nu. Son ventre avait légèrement grossis on pouvait voir le début et deviner facilement qu’elle était enceinte. Mon sourire s’élargit quand j’éteignis la télé et la lumière de notre chambre Aujourd’hui à 23h05 pour être précis, j’étais un homme marié…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Dim 7 Nov - 19:42

    23h05. J’étais une femme mariée, peut être pas la plus belle de tous, peut être pas la plus riche ou la plus mince mais la plus heureuse sa c’était certains. Je souriais a Matthew, le rêve d’une vie était passée et surtout avec Matthew. La nuit commençais pour lui et moi, un moment spécial rien que pour nous deux. Je souriais, lui et moi sous les couettes comme une nuit de noces surement mais la plus belle de toute notre vie. Les secondes, les minutes passée a une vitesse surprenante, jamais je n’avais ressentie une tel chose, c’était comme une drogue qu’il est impossible de se défaire, comme sa bonne étoile qui nous suivrait toujours.

    10h15. La nuit était passée, une magnifique nuit dont vous n’aurez pas les détails, n’espérait pas. Je m’étais levée bien avant Matthew, il y a déjà trois heures. J’avais tournais pendant une heure dans la maison, puis j’étais partie. Acheter des croissants pour le petit déjeuner et j’avais fait un aller retour a la mairie, histoire de déposer les papiers du mariage et demandait d’avoir mes papiers au nom de Wellington désormais. Je souriais légèrement, ça m’avais pris pas mal de temps et je rentrais juste a la maison. Ouvrant la porte, je trouvais Charlie dans le canapé, je déposais un baiser un sur front et me dirigeait vers la cuisine. Voyant qu’il n’avait pas encore déjeuné, je préparais son bol de chocolat chaud avec son croisant et le posais sur la table, il s’assit alors et commençais a déjeuner. Au bout de quelques minutes, je croisais Matthew, passant devant lui, je déposais un baiser sur sa joue.

    « Bonjour mon ange, comment vas-tu aujourd’hui ? »

    Je le regardais, continuant a rangé, on ne voyait plus les papiers dans la maison. Tout était rangé, avec une table de petit déjeuner parfait. Charlie arrivait vers son père et tirait sa chemise. « Papa, est ce que je peux dire a mes copains que ma maman est marié et qu’en plus je vais avoir une sœur ? ». J’esquissais un sourire, comment il le savait, je ne lui avait pas dit et je ne portais pas de bague alors … Je regardais Matthew …

    « Répond lui Matt … »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Jeu 11 Nov - 15:35

    00h20. Mon épouse venait juste de s’endormir dans le creux de mes bras. Je sentais son souffle sur mon torse nu. Passant ma main dans ses cheveux, je souriais. Elle avait l’air si paisible que je fermais les yeux à mon tour rassuré de la voir aussi sereine. On venait de passer un moment qui ne se partage qu’à deux. Ce moment que j’avais un peu redouter sur le coup, pris d’une certaine nervosité. Pourtant ce n’était pas la première fois qu’on le faisait mais surement la première fois pour fêter notre mariage si soudain. J’entrouvrais les yeux et me mit légèrement sur le coté veillant à ne pas réveiller Appoline. Mes bras autour d’elle se posèrent sur son ventre un peu rond. Beth, dormais comme sa mère surement.

    10h25. Je me réveillais peu à peu. En faite j’entendais les bruits venant de l’extérieure et plus particulièrement une voiture qui dérapait sur le bitume. Soupirant, je mis la couette sur ma tête comme si sa pouvait empêcher le bruit extérieure mais en vain. Alors c’est un peu a contre cœur et fatiguer par la journée et surtout la soirée d’hier que je me levais. Enfilant un débardeur et un pantalon en toile bleu, j’entrepris d’ouvrir la porte quand j’entendis la sonnerie de mon mobile. Haussant les épaules, je décidais finalement de retrouver ma petite famille gentiment dans la cuisine.

    Appoline avait l’air particulièrement de bonne humeur comparé a moi. Je n’étais pas du matin et je me frottais les yeux quand elle m’embrassa sur la joue pour me saluer.

    « Bonjour… »

    Je commençais ma garde dans 6 heures alors je devais me motiver un peu. M’installant derrière le comptoir de la cuisine, je ne vis même pas mon fils arrivé qu’il tirait déjà sur ma chemise. Je ne pu m’empêcher de sourire et de rire légèrement devant sa question. Hier, je lui avais confié ce petit secret donc je n’étais pas très étonner de sa joie. Le prenant dans mes bras pour le faire s’asseoir sur mes genoux, j’ébouriffais ses longs cheveux bruns.

    « Oui, tu pourras leur dire. Ta mère a même choisi son prénom, sa sera Beth… »

    Il avait l’air content de cette nouvelle mais encore plus quand il entendit le générique de Bob l’éponge a la télé. Il fallait vraiment qu’on pense a ce qu’il arrête de regarder ce genre de chose. Souriant Charlie, me déposa un baiser sur la joue avant de descendre de mes genoux et courir devant la télé…

    « Je vais passer apporter les papiers à la mairie… Madame Wellington… »

    Lui faisant un signe de la main pour venir, je constatais que son t-shirt serré faisait ressortir son ventre. Tant mieux comme ça aucun mec ne l’approchera…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Jeu 11 Nov - 18:41

    Les conflits de la veille avec Charlie avait disparue pour laisser place a une ambiance heureuse et chaleureuse. Je souriais, quand Matthew, se levait, le matin n’était pas vraiment son truc et dés le matin Charlie était de bonne humeur, le sourire aux lèvres et tout ça pouvait être pértubant pour Matthew. Je continuais a preparer le sac de Charlie pour l’école et le reste de mes cours qui s’imprimer pour mes premiers cours de la matinée. J’écoutais un peu la conversation que Matthew avait Charlie mais Bob passait avant tout … M’approchant de Matthew, je lui tendais une tasse de café comme chaque matin.

    « J’ai déjà était Monsieur Wellington … »

    Je passais a coté de lui et entendais son téléphone portable sonnait. Je lui tendais, c’était l’hôpital qui avait besoin de lui urgent. Il finissait son café et partait tout de suite, je regrettais de lui avoir donné ce fichu portable. Je continuais a habiller Charlie, ce matin, il allait prendre le bus qui passait devant la maison, je ne pouvais pas l’accompagner a cause de mes cours de la matinée.

    9h30. En cours depuis un moment, mon téléphone sonnait, dans une amphi, personne ne pouvait l’entendre, je décrochais en voyant le numéro de téléphone de l’école primaire de la ville. Je ramassais très vite mes affaires, et partais en courant de l’amphi. Je claquais la porte, personne ne pouvais comprendre. Je montais dans ma voiture a une vitesse folle. Arrivant le plus vite possible a l’école, on me dirigeait vers l’hôpital ou Matthew travailler. Je remontais dans ma voiture dans une vitesse folle, j’arrivais au bout d’une demi-heure. J’allais a l’accueil, et la femme m’aidait très vite.

    « Le docteur Matthew Wellington est demander a l’accueil »

    Je l’attendais dans le hall, je le voyais arriver et me précipitant sur lui. Je ne savais que dire, mes yeux pleuraient tellement j’avais peur. Je ne savais pas comment lui dire, comment lui expliquer.

    « Charlie a eu un accident … Il a pris le bus ce matin et le bus a eu un accident … »

    Je le regardais, sa tête me fit encore plus pleurer. Tous les médecins arrivaient dans le hall. Le patron de Matthew criait. « Code rouge, code rouge, mes internes suivaient moi ». Matthew, partait vers eux et je le suivait, je voyais Charlie sur un brancard et me mis a m’approcher de lui, un des collègues de Matthew, me rejoignait pour me tirait. Le patron de Matt fut clair, il ne s’occuperait du cas de Charlie, mais d’un autre enfant qu’il allait arriver. Voyant Charlie, partir je ne savais plus quoi faire, je pleurer comme jamais j’avais pleurer auparavant, pout moi, tout cela était de ma faute.

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Jeu 11 Nov - 19:09

    Je me réveillais peu à peu. Charlie avait hérité de la bonne humeur d’Appoline à ce que je voyais quand ma tête se tournait vers le canapé. Il était la tout souriant à bouger la tête devant le générique de son dessin animé. Appoline quand a elle approché avec une tasse de café dans la main. Je lui avais déjà dit de ne pas se montré aux petits soins avec moi. Elle devait penser a elle et à Beth surtout. Mais non têtue comme une nul, mon épouse n’en faisait qu’a sa tête. Portant la tasse a ma bouche, j’entendis mon mobile sonner dans la chambre. Deux fois en l’espace de plusieurs minutes s’en était trop. Je marchais en trainant les pieds jusqu'à la sonnerie. Urgent. Il y avait écrit ça dans le message provenant d’Aaron, mon boss. Je soupirais et enfila une chemise ainsi qu’un jean. En 5 minutes j’étais prêt de toute façon je n’avais plus le temps de trainer a la maison. Un bisou aux deux personnes de ma vie et j’étais dans la voiture…

    10h02. Les urgences n’étaient bondées de personne. Des malades plus ou moins grave arrivaient encore quand je passais le pas de la porte. Je comprenais mieux pourquoi Aaron avait avancé ma garde de quelques heures maintenant. Passant dans les vestiaires pour revêtir la blouse réglementaire, je passais devant les personnes qui attendaient. Certains interpellaient le personnel de l’accueil tandis que d’autre nous agresser carrément en nous demandant de les prendre avant ce qui n’avait qu’une toux. La journée allait être longue…

    « Le docteur Matthew Wellington est demander a l’accueil »

    Quand j’entendis mon nom et prénom, je levais bêtement la tête vers le haut parleur. Me demander pas pourquoi moi même je me le suis demandé. Alors c’est en courant a petite foulé vers le hall de l’accueil que je me posais un tas de questions. Pour que la personne veuille bien m’appeler par cet appareil c’est que c’était urgent. Mon cœur se mit à battre de plus en plus fort. Appoline et Beth. Obligé que c’était elle qui avait un souci, elle avait du donner mon nom. Mes soupçons se confirment quand j’arrivais devant la blonde. Elle allait bien apparemment. Quelle horrible sensation de penser perdre celle qu’on aime.

    « Code rouge, code rouge, mes internes suivaient moi ».

    Mon visage se décomposait petit à petit. Aaron passait devant moi alors que les paroles de nom épouse raisonnait encore dans ma tête. Appoline pleurait, moi je ne bougeais même pas, je reculais. Ne prononçant aucun mot, j’accueillis les malades dont Charlie qui était en triste état. Son sang soulait le long de son visage tandis que sa mère le regardait et essayait en vain de faire quelque chose. Mon cœur ne battait plus vraiment. Je m’installais sur un siège derrière moi quand Aaron approchait de moi me demandant de prendre finalement ma journée. J’étais faible et complètement perdu. Encore plus quand Appoline s’approcha de moi.

    « Ne me touche pas ! D’accord ! »

    J’avais vu sa main se dirigeais vers la mienne contre l’accoudoir. Pour moi, la blonde était responsable. Elle l’accompagner chaque matin et comme par hasard elle ne l’avait pas fait aujourd’hui. Mettant mes mains dans ma tête, je regardais la porte du bloc se fermer avant de plonger dans le silence…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Jeu 11 Nov - 21:14

    Pendant un moment, tout était différent, toute ma vie changeais pendant un cours instant c’était comme ci, tout ma vie allait changer, que tout mon avenir était déjà tracer d’avance. Tout allait si vite, les parents arrivaient a une vitesse incroyable, les professeur de plus en plus vite et le bruit des ambulances qui roulaient plus vite les unes que les autres. Les enfants rentraient tous dans l’hôpital sur des brancards plus embaucher les uns que les autres, mais mon esprit n’était que pour Charlie. Je tournais sur moi-même, voyant tellement de gens si triste et si horrifiée. Tout ce qui était arrivé a Charlie était de ma faute alors, a cause d’un cours a la fac, une seule fois, juste une seule fois, qui prenait le bus et je soupirais, les larmes étaient de pire en pire. M’approchant de Matthew, sa phrase me fit de plus en plus mal, il m’en voulait, Charlie devait m’en vouloir et tout le monde dans cette hôpital, me retournant vers Matthew je le regardais, je voyais sa tête si horrible.

    « Je suis désolé Matthew .. »

    Je touchais mon ventre, en espérant que Beth aille bien, je priais dieu chaque minutes qui passait pour que mon petit amour, mon petit bonhomme s’en sorte, car sans lui, ma vie n’a plus de sens et je préférer mourir que de le perdre. Je regardais Matthew, qui ne voulait pas m’adresser la parole, il pensait comme tout le monde, que c’était ma faute et que rien ne serais arrivé si je m’étais un peu plus occupée de mon enfant, comme je le faisais d’habitude. Dans cette école, aucune mère ne me parlais, personne ne me prenait au sérieux, qui voudrais parler a une mère de vingt ans qui a eu son enfant au lycée et qui est encore tombé enceinte maintenant. Me retournant vers Matthew, je lui adressais un dernier mot.

    « Matthew, parle moi .. »

    Je le regardais Matthew, sans savoir quoi faire. Voyant les médecins de Charlie arrivait je me précipitais sur eux, j’apprenais que Charlie était entrée au bloc pour hémorragie interne. Je revenais vers Matthew, lui apprenant la nouvelle, et je ne sais si c’ était le stress ou le reste, je tombais par terre.

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!

♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Ven 12 Nov - 16:20

    On dit souvent que pardonner est une chose qui mérite beaucoup de courage. Pardonner ne faisait pas partie du vocabulaire de certaines personnes, ils estimèrent surement que c’était un acte idiot et que si il y a déjà eu une erreur alors la suivante n’allait pas tarder. D’autres, comme moi, n’oubliais pas et décider de pardonner. Je comptais bien faire sa avec ma compagne mais pour le moment j’étais trop aveuglé par la colère pour le faire. Alors je restais planter là, en train de fixer mes mains et de me demander s’il fallait qu’on se serre les coudes ou non. J’aurais du lui répondre quand elle me demandait pardon. Les mots pourtant ne sortirent pas de ma bouche, ils étaient bloqués au fond de ma gorge et pas moyen des les expulsés.

    Le bruit environnant se faisait de plus en plus bruyant. Les brancards avec les enfants arrivaient en masse tandis que les infirmières couraient un peu partout. Je me sentais un peu coupable de ne rien faire mais je savais très bien que je n’étais pas capable de mener a bien une opération même petite. Mon esprit vagabondait un peu partout. Si je n’avais pas eu d’enfant, je ne serais pas la assis sagement sur un banc en train de me ronger les ongles. Si je n’avais pas rencontré Appoline finalement ma vie aurait peut être été moins stressante mais si je l’avais pas rencontré alors je n’aurais pas connu les moments de joie comme hier soir, à la naissance de Charlie ou encore quand elle m’a dit que c’était une petite fille… c’était finalement le revers de la médaille. Appoline me parlait se que j’ignorais pendant un instant. C’est quand j’entendis le prénom de mon fils que je daignai enfin lever la tête. Hémorragie interne. Je savais ce que sa signifiais. Il y avait une chance sur 2 pour qu’il survive. Je regardais mon épouse avant de baisser de nouveau la tête quand soudain je l’entendis s’écrouler a mes coter.

    « Mon ange ! »

    Mon bras en dessous de sa nuque je la reposais délicatement sur le sol. Agenouiller a coter d’elle, une autre interne me vint en aide. Marie. Appoline l’a détesté mais je voyais très bien dans les yeux de la brune qu’elle faisait son travail et que ses rancœurs étaient de coter.

    « Matthew ! Laisse-moi travailler ! Tu es trop impliqué avec elle pour te concentré !!!! »

    Je me relevais un peu, laissant mon ex s’occuper de ma femme. Etrange comme situation. Un brancard arrivait et je la portais délicatement dessus. Du sang coulait légèrement de son entre jambe. Mon cœur se mit à battre à une vitesse folle quand Marie s’occupait d’elle. Beth avait du sentir le stresse d’Appoline ce qui avait causé une perte de sang. Je croisais les doigts avant de me dirigeais vers une chambre plus isoler avec elles.

    Marie vint me chercher, elle affichait une mine grave. Je cru sur le moment que j’allai a mon tours m’évanouir et finalement elle m’annonça que les jours prochains détermineraient la bonne santé ou non de notre fille. Ma main entremêlé dans celle de la blonde, j’attendis qu’elle se réveille …

    « Bonjour mon cœur… »

    Je passais ma main sur son front un peu moite du a l’excès de fièvre de toute a l’heure. Mon sourire s’affichait sur mon visage, soulagé. Elle m’avait fait horriblement peur.

    « Tu dois rester allongé, d’accord ? Il m’appelleront quand Charlie sortira du bloc… »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Contenu sponsorisé
«


MessageSujet: Re: Souviens toi de nous...♥ Appoline   Aujourd'hui à 23:02

Revenir en haut Aller en bas
 

Souviens toi de nous...♥ Appoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « New-York's Circonscriptions » :: « Brooklyn »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit