Bienvenue sur This is it ☎️
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥️ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 congratulatation dady ♣ Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: congratulatation dady ♣ Matthew    Mar 28 Sep - 21:29


tu m'avais promis d'être toujours là, tiendras tu cette promesse ?

11h00. Un mois était passait, un long mois pour tout dire. Un mois sans lui, sans pouvoir avoir de nous, sans avoir un dernier au revoir, la seule chose qu’il me restait de lui devait être le petit mot qu’il m’avait laissé sur mon lit. Un mois que la peur hante mon esprit, mes pensée, mon ventre. Depuis la dernière fois que je l’ai vu, j’ai un problème si je peux dire ainsi, un habitant pousse sous mon nombril, un autre bébé, un second. Depuis qu’il est parti rejoindre sa sœur pour lui annoncer la mort de son père, je n’ai pas osé lui téléphoner, il a besoin d’elle comme elle a besoin de lui. Je ne pouvais gâcher ce moment si précieux entre eux, pour une histoire banal, mais je ne pouvais prendre la décision seule sans lui en parler. J’ai eu Charlie a seize ans, j’en ai aujourd’hui vingt depuis a peu prés un mois, comment réagir ? Suis-je capable d’élever un autre enfant. Tant de parents, de jeunes couples rêves d’avoir un enfant, de se marier et alors que je n’ai que vingt ans tout cela arrive. Je me souviens avoir demandé Matt en mariage mais plus de sa réaction positive ou négatif, mais je me souviens très bien de la naissance de Charlie, de mon bonheur a ce moment la, de nous. Ce nous c’est envolée il y a un mois, de cela, quand il est partie. J’étais sortie de chez moi, seule, Charlie a l’école et j’avais décidée de sécher mes cours, je n’osais pas y aller, le regard des autres. Ma mère ni mon père et encore moins Charlie était au courant, il ne devait pas le savoir tant que je n’avais pas pris une décision vraiment importante pour mon avenir. Il était onze heures, je marchais dans les rues du Greenwich Village, un endroit calme en quelques sortes, mais c’est surtout son parc qui me rendait plus contente d’y aller me promener. Je pris place sur un banc blanc, ou on avait une vue parfaite et c’était parfait pour réfléchir. Désormais, j’en étais sur, je devais lui annoncer. Je sortais mon téléphone, composant son numéro dans l’espoir de retomber sur sa messagerie, mais non. On décrochait au bout de la seconde sonnerie.

« Humm.. Matt ? dis je en passant ma main dans mes cheveux en même temps comme si je réfléchissait, je ne dit rien pendant un moment, j’avais peur de sa réaction de tout, qu’il me quitte, je ne pourrait le supporter une deuxième fois. Je dois te parler c’est assez … Alors que je tournais ma tête, je voyais Matt qui regardais dans ma direction. Je soupirais urgent.. Dis je en raccrochant mon téléphone en même temps. »

Je me levais du banc, rejoignant Matt dans sa direction, je ne le prenais pas dans mes bras, je ne l’embrasais pas. J’avais toujours eu ce mal a faire le premier pas surtout après un mois, on ne sait jamais ce qui aurait pu se passer là bas. Je le regardais dans les yeux, mes larmes montaient. Et dans ma voix cristallines et pleine de larmes..

« Matt je … je … je .. Je ne savais pas vraiment comment lui annoncer la nouvelle après un mois sans l’entendre cela me faisait tout étrange. Je suis .. enceinte Matt, de toi .. . »

Je le regardais droit dans les yeux, les larmes qui coulaient sur mon visage et attendais une réponse de lui au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Mer 29 Sep - 15:18


Si ce n'est pas une petite fille, je te préviens, je te quitte !!! ::blabla::

Les hauts parleurs de l’aéroport de Seattle étaient tellement forts que je pouvais l’entendre même avec mes oreillettes dans les oreilles. La voix d’une jeune femme qui annonçait l’embarquement immédiat pour Las Vegas semblait blaser. Tapotant sur mon jean au rythme de la musique, je regardais la jolie jeune femme à mes coter. Elle pianotait a une vitesse folle un SMS à l’un de ses amis. Me penchant au dessus, je regardais curieusement le message et c’est en me poussant assez violement que je me renversais ma valise sur le sol. Rien de grave, juste une taquinerie de plus mais devant cette accès de violence, je me mis a soupirer. Depuis, ces derniers jours je n’étais pas au mieux de ma forme. Déjà parce que je mettais fracturer l’index et le majeur en mettant un coup de poing a mon demi-frère et aussi parce que j’avais beau vouloir appeler Appoline, je n’y arrivais désespérément pas. Mon doigt resté bloquer sur le bouton vert. Elle ne m’avait pas non plus essayé de m’appeler, signe qu’elle m’en voulait surement d’être partie aussi vite. Regardant de nouveau l’heure de mon mobile, ont avança enfin dans la fille d’attente pour embarquer. La brune et moi étions tout les deux plongé dans nos pensées, ce qui m’évitait de faire la conversation. Appoline. Charlie. Ces deux prénoms qui me revenaient constamment en tête depuis que j’avais enterré mon père, il y a quelques semaines. Je voulais les revoir pour les serrer dans mes bras et ne pas faire comme mon géniteur c'est-à-dire les abandonner.

9h00. Enfin dans l’avion qui allait me ramenais auprès de mes amis et proches. Mon portable posé en face de moi, je le regardais comme si il allait me donner enfin un signe de vie de la blonde. Sarah à mes coté soupirais devant ma naïveté et mon manque d’application dans ma vie de couple. Je maudissais ma pauvre mère qui m’avait donné une sœur aussi casse pied qu’elle. Elle ne me sortait souvent pas les trous de nez car la plupart du temps elle avait raison. Fermant les yeux quelque instants, mon portable se mit à vibrer et avant même que je le prenne Sarah avait déjà décroché. Vous comprenez pourquoi je vous dis qu’elle est chiante. Bref, elle me regardait encore et encore me faisait les gros yeux puis elle me donna un coup sur la tête comme à chaque fois qu’elle n’était pas contente. Je pris violement le combiné et c’était mon tour d’afficher la même expression que ma sœurette…

« Je dois te parler c’est assez … »

La voix d’Appoline raisonnait dans le petit cellulaire que j’avais collé à l’oreille. J’étais à Greenwitch village avec ma sœur car elle avait décidé d’emménager ici à New York pour une raison obscur. Bref, écoutant la suite du message je me retournais et marchais dans la grande allée pour rentré chez moi. C’est a ce moment la que je la vis. Mon cœur s’emballa aussitôt. J’étais content de la revoir mais disons qu’après ce que j’avais appris, je lui en voulais. Elle était enceinte, c’est ce qu’un de mes amis m’avait dit en la voyant au parc la dernière fois et puis moi qui la connaissait très bien, physiquement parlant elle n’avait franchement plus rien à voir…

« Je suis .. enceinte Matt, de toi .. . »

« Je suis au courant ! C’est dingue comme même ce que l’on peut apprendre par d’autres personnes… »

Ma voix et mon expression glaciale laissa vite place à une plus tendre. Mon visage était livide car c’était la douleur de mes fractures qui me déclenchaient cette pâleur.

« Je suis content pour le bébé mais déçu que tu m’es pas appeler pour me le dire… »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Mer 29 Sep - 18:48

Spoiler:
 

J’étais en premier lieu dans un stress total, je nageais dedans comme un poison dans l’océan. C’est encore pire que quand j’ai du lui annoncer Charlie mais la après un mois, tout monter en moi. De plus nous n’étions pas seule, c’est qui la belle brune derrière lui et pourquoi elle me regarde de haut en bas celle la. Quand il m’annonçait qu’il le savait déjà je vu un peu pris par surprise, je ne l’avais dit a personne et ce n’est pas après un mois comme le remarque, je ne suis pas encore grosse, enfin je l’espère. Quand il m’annonçait qu’il était dessus j’avais envie de lui tirer dessus ou de baisser la tête mais qu’est ce que j’y pouvais, sa ne se disait pas au téléphone. Désormais, j’étais totalement outrée.

« Pardon, tu m’en veux ? Je suis désolé de ne pas t’avoir appelée pendant que tu étais partie enterrée ton père. Mon dieu, je suis vraiment méchante de te laisser avec ta famille pendant une période comme celle-ci, non mais j’hallucine. De deux, je ne crois pas que c’est une chose qu’on n’apprend pas téléphone tu ne crois pas, imagine : Salut Matt ! Je suis enceinte. Au revoir Matt. A ce que je sache, je n’ai pas eu de nouvelle non plus, alors que quand tu l’as su par je ne sais qui tu ne m’as pas appelée. Et puis d’abord, c’est qui, qui est parti après avoir eu un « rapport » avec sa copine en ne laissant qu’un petit mot sans la réveiller, je pourrais t’en vouloir pour ça aussi non ? Et surtout pour le fait que tu reviens au bras d’une salle brune, moche d’abord et qui ne sais même pas s’habiller et qui s’y croit un petit trop. Alors c’est qui cette p*tasse, la copine de Marie, l’autre bouffonne, ou encore une de tes ex peut être. De toute manière a chaque fois que je tombe enceinte tu repars avec elle, non. Finalement tu n’as pas changé Matt. Reste avec ta pouf. Je ne te demanderais rien, ne t'inquiète pas »

Puis, je le poussais, poussais la brune qui était juste derrière elle. Et pris le chemin direction la sortie du parc. Les larmes aux yeux, je l’ai essuyait, je n’en pouvais plus de devoir tout supporter surtout que Matt, qui ne savait pas que mes parents m’avait mis Charlie et moi à la porte et que nous habitions pour l’instant a l’hôtel de Brooklyn manque de moyen.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Jeu 30 Sep - 14:33

Mes yeux poser sur la blonde que je n’avais pas vu depuis plusieurs semaines, je ne pu m’empêcher d’être heureux. Heureux de la revoir et heureux pour la nouvelle qu’elle m’avait annoncé. D’accord, j’étais au courant depuis 1 heure maintenant mais l’entendre dire de sa bouche me faisait incroyablement plaisir. Je n’étais pas vraiment sur que c’était la cas pour elle. Elle avait les yeux humides, le visage grave et sa main contre son ventre comme pour protéger la petite chose qui grandissait en elle. Appoline se mit à parler, me faisant une scène de ménage pour rien du tout. Les hormones commençaient surement à la travailler, d’où la violence de ses propos vis-à-vis de ma petite sœur. Je ne répondis pas, ne voulant pas rentré dans une dispute complètement inutile.

« C’est ta crête qui t’empêche d’intégrer les paroles et les gestes qu’elle vient de faire ! Vas la rattraper ! »

« Lâche-moi Sarah ! Rentre chez toi ! »

Je n’avais pas besoin qu’on me dise ce que je dois faire. Evidement, que j’allai rattraper Appoline. Je l’avais laissé trop longtemps seul, trop d’année passé sans elle, que je me refusais de me disputer pour un sujet si inutile que ma sœur. Je me mis à courir me plantant devant elle pour l’empêcher de passé. Un sourire inexpliqué vint décorer mon visage et c’est en prenant une de ses mains que je décidais de m’expliquer pour apaiser la situation.

« Premièrement, j’ai appris la nouvelle il y a 1 heure et je comptais venir te voir. Deuxièment, cette p*tasse comme tu dis si bien c’est ma petite sœur Sarah qui aurait aimé te rencontré. Troisièmement, tu m’as affreusement manqué et je suis content de te retrouver toi, Charlie et lui… »

Je posais ma main sur son ventre avant de l’attirer dans mes bras. Son odeur enivra mes narines. Elle m’avait affreusement manqué, sa présence était devenue vitale pour moi. Je ne sais pas comment j’avais pu faire pour ne pas le remarquer. Sa tête contre mon torse, je regardais Appo avant de poser une main sur sa joue pour l’embrasser…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Jeu 30 Sep - 19:00

Il m’ étais apparue si beau, comme un ange au milieu de tout les monstres de la ville, comme l’étincelle qu’on attend toute sa vie. J’étais partie, maintenant, loin de lui, sans avoir pu le sentir quelques instant contre moi, sans pouvoir le toucher, tout allez de nouveau basculer, et il me manquait déjà. Je l’aimais surement de trop, surement mal mais en tout je l’aime. Sa venue avait bousculé mon esprit, je ne trouvais plus mon chemin, le parc avait l’air beaucoup plus grand que d’habitude. Pourtant, j’entendais ses pas se rapprocher de moi, comme une course a vive allures, mais c’est quand il se mit devant moi que je sursautais et tombais en arrière, mon sac se vidait de tout ce qui avait dedans ainsi que de mes clefs d’hôtel, papa, maman, dehors bébé, un deuxième enfant non mais tu es folle. Ma vie était partie en fumer et j’aurais aimée un peu de réconfort de lui, mais pas de le voir au bras d’une fille totalement sublime. Je ramassais mes affaires, et me relevais, je me retrouvais face a face avec lui, essayant de partir d’un coté ou d’un autre, mais tout me retenais vers lui. Je souriais quelques instant et le regardant. Sa main dans la mienne, je me sentais enfin entière.

« Premièrement, j’ai appris la nouvelle il y a 1 heure et je comptais venir te voir. Deuxièment, cette p*tasse comme tu dis si bien c’est ma petite sœur Sarah qui aurait aimé te rencontré. Troisièmement, tu m’as affreusement manqué et je suis content de te retrouver toi, Charlie et lui… »

« Oh … J’esquissais quand même un petit sourire, ma belle sœur était une p*tasse selon moi. Et bien, elle n’avait qu’à pas s’approcher trop de toi. Dis moi par qui tu l’as appris, je l’ai dit a personne Matt, tu es la première personne a le savoir. Tu m’as terriblement manqué toi aussi, je t’aime . »

C’est vrai que mes paroles d’avant n’étais pas très gentille envers sa sœur mais elle n’avait qu’à pas approcher de trop mon homme. Le premier je t’aime de la journée lui était destinée même si il a eu Charlie ce matin. Sa main sur mon ventre, je supposais qu’il devait être heureux d’avoir un nouvel enfant, enfin je l’espérer car dans ma famille, personne n’a jamais avorté. Après son premier baisser, je mourrais envie de recommençais, je levais mes jambes et l’embrassait de nouveau tendrement avec tout l’amour que j’avais en moi. Je tournais ma tête et voyais sa sœur qui s’approchait me remit en place en lui tenant seulement une main. On aurait dit des ados mais personnellement je n’ai que vingt ans depuis quelques jours donc .. D’ailleurs ma seule compagnie pour mes vingt ans fut Charlie.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Ven 1 Oct - 14:59


J’avais toujours connu Appoline curieuse est le faite qu’elle me demande par qui j’avais appris cette bonne nouvelle ne m’étonna pas plus que sa. Je me contentais d’hausser négligemment les épaules pas la peine de lui dire que c’était l’une de ses amies proche qui me l’avait dit, après tout sa ne servirait a rien du tout. Je souriais bêtement devant ses excuses, elle me faisait vraiment craquer. Sa voix, son odeur et avec l’expression qu’elle affichait en ce moment je ne pouvais pas lui en vouloir, bien qu’elle est insulter ma sœur. En parlant de cette dernière, je l’a voyais approcher doucement mais surement.

Durant tout le mois passé sans la blonde, Sarah n’avait pas cessé de me répéter que quand elle arriverait elle voudrait rencontrer celle qui me faisait bêtement sourire à l’annonce de son prénom. Je plongeais encore une fois mon regard dans le sien et je fus très heureux qu’elle réponde à mon baiser. Signe que notre dispute était définitivement close et que nos retrouvaille allait être surement une très bonne chose pour nous deux. Je ne me fis pas prier quand la mère de mon enfant, me demanda un second baiser. Il n’avait plus rien à voir avec celui de tout ta l‘heure. Plus passionner, plus d’amour, on se laisser souvent emporté par nos sentiments et ces pour cette raison que la blonde avait coupé le baiser. Ma main toujours dans la sienne, je passais une main dans ses cheveux avant de lui chuchoter un je t’aime.

«Matthew, je n’ai pas toute la journée alors qu'on se mette d'accord. Soit tu me déposes ton fils chez moi, soit je passe le cherché ! »

Me reculant d’un pas, j’entendis un bruit de craquement sous mes pieds. Une clé d’hôtel. J’haussais un sourcil en l’examinant et la pris dans mes mains. Les deux jeunes femmes me regardaient et celle qui affichait l’expression la plus coupable était ma compagne.

« Matthew ! Allo base ici terre ! »

Voyant que je ne répondais pas, Sarah se décida enfin à parler a Appoline. Pas qu’elle avait ignorer mais disons qu’une fois que ma petite sœur avait un truc en tête, il lui était compliqué de prendre en compte autre chose que son projet.

« Bon, je suis Sarah, la p*tasse qui a voler ton homme pendant un mois ! Non, je plaisante. Je suis malheureusement sa petite sœur et je dois garder Charlie ce soir ! T’inquiète pas, généralement les enfants m’adore. J’espère juste qu’il n’a pas une crête comme son idiot de père ! »

Je fusillais méchamment la femme qui me servait de sœur avant de glisser la clé d’hôtel dans la poche arrière de mon jean. Je n’étais pas prêt à lui demander des explications même si j’en rêvais. J’avais réservé ma soirée à Appoline. J’avais raté son anniversaire et comptais bien me le faire pardonner en plus de sa j’avais obtenu l’appartement que je voulais à Brooklyn. Mon futur job de médecin et l’héritage m’avait permis d’avancer l’argent nécessaire.

« Je vais t’appeler de toute manière ! Au revoir Sarah ! »

J’avais hâte qu’elle parte. Un mois avec elle c’était devenue trop et même si elle me rendait service pour garder le petit se soir, j’en pouvais plus et elle n’on plus vu le regard méchant mais à la fois satisfait qu’elle me lancer. Ma petite sœur, s’en alla après avoir félicité Appoline pour le futur bébé. Elle me donna un coup sur la tête comme d’habitude avant de s’éclipser. La main de la blonde toujours dans la mienne, je la regardais avec un air interrogateur…

Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Ven 1 Oct - 22:19

Main dans la main, comme un paradis, tout mon entourage s’effaçait, enfin presque tout. Le bruit des pas se rapprocher a une vitesse folle, gâcher tout le plaisir que je pouvais avoir de le retrouvé, d’avoir des retrouvailles mérité. Je continuais a garder ma main dans la sienne pendant quelque minutes, quatre heures approchait a grand pas, et Charlie allait m’attendre devant la sortie de l’école très rapidement. J’allais devoir aller le chercher enfin c’est ce que je croyais.

« Bon, je suis Sarah, la p*tasse qui a voler ton homme pendant un mois ! Non, je plaisante. Je suis malheureusement sa petite sœur et je dois garder Charlie ce soir ! T’inquiète pas, généralement les enfants m’adore. J’espère juste qu’il n’a pas une crête comme son idiot de père ! »

Je n’eu le temps de répondre qu’elle était déjà partie. J’avoue que je n’avais pas tout compris, il était question de Charlie, de moi de lui… Trop compliqué pour moi, je me retrouvais avec Matthew. Je m’approchais de lui et le pris dans mes bras, j’en profiter pour glisser mes mains dans ces poches arrière de jeans et récupérée ma clef, il n’avait pas senti jusqu'à ce que je fasse tombait la clé par terre et vu son air, il voulait un explication. Je baisais la tête et lui souriait ensuite. Je le regardais de nouveau.

« Je ne comprends pas. C’est quoi cette histoire. Je sais que c’est ta sœur mais je ne la connais pas alors Charlie ne restera pas avec elle. Et pourquoi tu veux le faire garder d’abord. Il a besoin de voir son père après un mois, tu comprends ?. Et enfin, moi j’aime énormément ta crête mon ange. »

Je n’avais jamais pensée a faire une crête a Charlie mais pourquoi pas. Je ramassais la clé qui se trouvait encore a terre et je le regardait quand je la rangeais dans mon sac. Je touchais sa crête et me rapprochant de lui comme si j’allais l’embrassait, je lui chuchotais un je t’aime a l’oreille puis l’embrassait sur la joue.

« Je ne pense pas que tu vas appeler Sarah. Je te veux juste pour moi. Je prenais le téléphone dans sa poche et l’éteignait. Je souriais. Aujourd’hui c’est toi, moi et peut être Charlie.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Sam 2 Oct - 14:50

J’aurais tant aimé que la vie soit plus facile. Que quelqu’un me guide dans mes choix et m’écoute comme les parents savent si bien faire. J’avais du élever ma petite sœur, mon père étant trop occuper à se saouler et a faire des bêtises toutes plus grandes les unes que les autres. C’est pour sa que l’on était si proche et qu’en un seul regard on se comprenait. Une fois, que Sarah c’était éclipser, je n’ai pas vraiment eu le temps de demander des explications sur la clé de la chambre d’hôtel que j’avais trouvé. La jeune femme se blottis contre moi mais je n’étais pas aussi bête pour penser que c’était un simple geste d’amour. Je sentais sa main se faufiler dans la poche arrière de mon jean. Elle cherchait donc à me cacher quelque chose. J’aurais été d’une jalousie maladive, je me serrais toute suite dis qu’elle m’avait remplacé par un autre, d’où la clé. Mais je la connaissais tellement bien que j’en doutais sérieusement.

« Je ne comprends pas. C’est quoi cette histoire. Je sais que c’est ta sœur mais je ne la connais pas alors Charlie ne restera pas avec elle. Et pourquoi tu veux le faire garder d’abord. Il a besoin de voir son père après un mois, tu comprends ? Et enfin, moi j’aime énormément ta crête mon ange. »

« D’accord mon cœur, il viendra avec nous ce soir après tout sa le concerne aussi ! »

Je fixais Appoline en la regardant ranger la clé dans son sac. Quelque chose me disait que la situation avait changé depuis un mois. Entre nous tout allait bien alors sa devait venir de l’extérieure. Sa main vint toucher ma crête que j’affectionnais particulièrement. Je l’a portais depuis des années maintenant et le faite que je serais amené à la couper bientôt me rendait particulièrement nostalgique. On était seul dans l’allée du par cet j’en fus très heureux surtout quand je vis la jeune femme s’approcher encore plus de moi. Ses lèvres furent de plus en plus proche et malgrè l’envie de gouter à sa douceur, Appoline préféra déposer un baiser sur ma joue après m’avoir dit je t’aime. La blonde était d’une humeur taquine aujourd’hui, ce qui me faisait légèrement rire…

«Aujourd’hui c’est toi, moi et peut être Charlie.»

« Ta pas bientôt fini de me ploter ! »

Je me mit a rire légèrement et ne trouva rien d’autre a dire sur l’action qu’elle venait de faire. Eteindre mon portable fut la meilleure chose qu’elle puisse faire aujourd’hui et sa m’éviterais de lui donner des explications sur les nombreux appels de marie, ces derniers jours. La regardant amoureusement, je l’attirais vers le banc à quelques mètres de nous…

« C’est quoi cette clé ? Soit ta un amant, ce que j’en doute, soit tu me cache encore quelque chose ! »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 15:53


« Ta pas bientôt fini de me ploter ! »

« Non, je ne pense pas. Ce corps m’appartient. Et puis, si je ne le fais pas, qui le fera ? Marie ? »

Décidément, je ne la portais vraiment pas dans mon cœur cette fille. Pour moi, c’était comme Mesrine, l’ennemis public numéro un. D’ailleurs, je devais vraiment vérifiée des choses moi aussi. Je rallumais son portable, tapais le code pin, il était vraiment temps qu’il le change depuis le temps que je le connais c’est toujours le même. Boite de réception, trente cinq messages de Marie, appel répondue ou manqué, soixante de Marie. J’étais totalement énervée, je pris son téléphone et le claquait par terre, la batterie s’enlevait mais l’écran n’avait rien, je ramassais tout sa et le suivit sur le banc.

« C’est quoi cette clé ? Soit ta un amant, ce que j’en doute, soit tu me cache encore quelque chose ! »

« C’est rien du tout. Je repris la clé et le rangeait dans mon sac. Oublie cette clé, merci. Et ne t’inquiète pas, je n’ai pas d’amant. »

Je ne voulais pas lui annoncer maintenant, surtout que maintenant j’étais dans une colère noir. Je prenais sa main pendant quelque instant mais la retirait vite quand je vit une vipère traverser le parc. Marie, toujours aussi moche, en réalité elle était très jolie mais bon. Elle s’approchait de nous comme si de rien n’étais, s’avançait avec un grand sourire et nous regardais pendant un moment, elle arrivait vers Matthew, le prenant dans ces bras et lui donnant un baiser sur sa joue. Elle finit par sourire et partir en disant gentiment a Matt de l’appeler très bientôt. Alors qu’elle repartait, je me levais et la suivait. Je m’approchais vers elle et lui donnait une gifle dont elle allait se souvenir. Je le regardais droit dans les yeux.

« Essaye encore une seule fois de l’appeler soixante fois ou de lui envoyer trente cinq messages par jour, crois moi chérie tu finiras vite a l’hôpital. Matt n’es pas libre, alors tu veux quelqu’un avec qui coucher va voir quelqu’un d’autres. Ou bien va faire les trottoirs mais sa tu le fais déjà. Ne t’approche pas de Matthew, je suis clair. »

« Comme tu veux salope, mais crois moi pendant qu’il était parti chez son père, il m’a envoyé des sexto. Et je suis venue le rejoindre, je peux te dire que les nuit passaient avec lui était sublime. Et même pas pendant un moment il aurait pensé a toi ou a ton petit Charlie. »

« Va te faire f**tre Marie. »

Elle partait du parc, je m’avançais vers le banc et pris mon sac, je regardais Matt.

« Tu oses me parler d’une simple clé alors que tu t’envoie en l’air avec quelqu’un d’autre. ».

Je lui donnait a son tour et gifle et partait direction sortie du parc;
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 16:29

Les petites mains de la blonde arrivèrent vite vers moi. Pas pour un geste tendre, loin de là mais plutôt pour une raison que je préférais ne pas penser. Elle prit mon portable entre ses mains et malgrè les nombreuses tentatives pour le lui reprendre, je restais bredouille. Aujourd’hui, c’était la fin. J’allai mourir sur le champ car elle allait découvrir les nombreux messages que la brune m’avait envoyés. Je n’y avais jamais répondu mais Sarah oui. Elle avait pris un malin plaisir à l’insulter par sms, ce que j’avais découvert bien trop tard. Assis sur le banc, je pouvais remarquer que le visage de ma compagne c’était transformer en rouge tomate. Son expression trahissait une colère noire envers moi ? Ou marie ? Je préférais ne pas poser la question. Je devais déjà régler ce problème de message valait mieux pas que je commence à lui demander si sa allait. Reprenant mon portable de ses mains, je remis la batterie a l’intérieur mais ne l’alluma pas pour autant. Le silence c’était installer, un très long silence qui en devait presque gênant.

« Appo, mon amour tu sais bien que… »

Comme si ce n’était pas suffisant, Marie débarquait au loin. Normal qu’elle soit ici vu qu ‘elle court souvent dans le parc à cette heure ci. Comment je le sais ? J’étais son amant à une époque, je sais comme même des choses sur elle. Elle affichait une mine éblouissante et un sourire dans le coin vint orner mon visage. Appoline était complètement jalouse a mes coter et encore plus quand elle me fit la bise avant de me faire une proposition que j’allai décliner. Mais je n’u pas le temps de dire quoi que se soit que la blonde c’était lever en colère et colla une gifle à marie. La première chose que je fis, c’est de me mettre entre les deux jeunes femmes. Marie allait répliquer et bien que ma femme soit loin d’être mauvaise en bagarre, je préférais qu’elle ne reçoive aucun coup. Pour elle mais aussi pour le bébé.

« Va te faire f**tre Marie. »

« Vas-t’en Marie ! »

A quoi bon vouloir dire que c’était faux alors que la brune allait soutenir le contraire. Appoline pris son sac et commençait a s’en allait après m’avoir donné une gifle que j’allai men souvenir. Quoi ! Elle l’a croyait alors qu’on voyant clairement le petit jeu de Marie ! J’en revenais pas et resta planter la pendant quelques secondes. Je me mis à courir d’un pas décider à m’expliquer et ces arrivé a sa hauteur que je lui pris le poignet pour la plaquer contre un arbre. Mes bras se positionnèrent au dessus de ses épaules. Il fallait qu’elle m’écoute et je savais très bien que si je n’avais pas fait sa elle aurait trouvé le moyen de partir.

« Tu te fou de moi ou quoi !!!! Tu oses la croire !!! Comment est ce que tu peux tirer des conclusions si vite !!! Moi aussi je pourrais en faire ! Je pourrais très bien dire que ta une chambre d’hôtel pour aller te faire sauter par ton amant, je pourrais très bien dire que l’enfant que tu attends n’était pas de moi !!! Je le crois pas que tu crois cette g*rce alors que moi je crois a ce que tu me dis ! Ton manque de confiance en moi est insultant… »

J’étais complètement en colère et mon visage et le son de ma voix le trahissait.

« Sa sert a quoi que je me batte pour toi si de ton coter, tu ne me crois pas… »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 16:42

« Tu te fou de moi ou quoi !!!! Tu oses la croire !!! Comment est ce que tu peux tirer des conclusions si vite !!! Moi aussi je pourrais en faire ! Je pourrais très bien dire que ta une chambre d’hôtel pour aller te faire sauter par ton amant, je pourrais très bien dire que l’enfant que tu attends n’était pas de moi !!! Je le crois pas que tu crois cette g*rce alors que moi je crois a ce que tu me dis ! Ton manque de confiance en moi est insultant… »

« Oui, tu as tout compris Matthew. Je n’ai que sa a faire, allait me faire « sauter » comme tu dis par n’importe qui. Désole de te dire sa, mais moi je m’occupe de Charlie tout les jours, pendant des mois ou tu n’es pas la et ou tu pourrais très bien être avec l’autre garce. Oh, mais si tu ne crois pas que l’enfant n’es pas de toi, je t’en pris va t’en, je ne te retiendrais pas, parce que si tu peux penser un seul instant que j’aurais pu te tromper avec quelqu’un alors que tu es le seule homme avec qui j’ai couché alors la, c’est du grand bravo. Toi tu n’as aucune raison valable, tu es sortie avec elle je te rappelle, alors ne me fais pas la leçon, tu veux. Tu sais quoi quand le bébé viendra au monde fait un test de paternité vu que je suis si immonde pour pouvoir te tromper et dire te dire que c’est toi le père alors que non. Je crois avoir mes raisons, oui je suis jalouse d’elle. Parce qu’elle est sublime, elle fait du sport et elle ne va pas prendre soixante kilos en quelques mois, oui parce qu’elle sait comment te parler et te dire qu’elle t’apprécie, parce qu’elle ne te cache rien, elle. Tu vois tu parle, tu parle mais pendant un mois je n’ai pu rien eu. La clé de l’hôtel tu crois que c’est quoi, pour me faire sauter … J’habite dans l’hôtel avec Charlie dans une chambre pour deux, tu vois mon père n’as pas accepté une seconde fois que je tombe enceinte avant la fin de mes études et le pire crois moi c’était une seconde fois de toi. Alors si je suis une garce, tant mieux si tu pense sa mais entre nous ce n’est pas moi qui envoie des messages a mon ex. »

J’étais énervée et je pleurais encore plus que d’habitude. Marie avait l’air si parfaite à coté de moi que j’en devenais folle de rage. Je n’en pouvais plus du stress de la vie, et parfois je me lassais de la vie, et oui, c’est triste a dire. Je le regardais, mes yeux plein de larmes et posait ma main sur sa joue.

« Sa sert a quoi que je me batte pour toi si de ton coter, tu ne me crois pas… »

« Tu ne peux pas essayer de comprendre que pendant plus d’un mois, j’étais seule a m’occuper de Charlie entre les études, et pendant qu’il dormait je devais travailler. Je me bas pour nous, pour toi, pour lui mais c’est tellement dur, je ne peux plus supporter quelques chose d’aussi dur et elle qui en rajoute tout le temps je vais la tuer je te le jure. Je te crois Matt, je ne sais même pas pourquoi j’ai réagit comme sa. Je t’en supplie ne me laisse pas … ne nous laisse pas, je ne le supporterais plus.. »

Ma main toujours sur sa joue, j’attendais une réponse ..
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 17:02

Finalement, les humains étaient mal conçus. On souffrait pour n’importe quoi. Une maladie, un cancer ou encore de simple mot. Je regrettais que mon cœur ne soit pas en pierre. Ne plus souffrir et me contenter d’encaisser les chocs et les coups durs. Je laissais parler Appoline comme elle m’avait laissé m’expliquer. D’accord, j’avais des choses a me reprocher mais je cherché à me faire pardonner. Est-ce que sa ne comptais pas ? Ces paroles me faisaient mal car elle me mettait en face de mes erreurs, en face de mes choix. Je cru que le pire était passé mais quand elle m’annonça qu’elle vivait dans un hôtel avec Charlie alors pour moi c’était le bouquet. Son père avait osé la virer. Comment sa mère avait réagis ? Comment est ce qu’on pouvait faire ce choix ? D’accord, elle était enceinte mais ce n’étais pas une maladie. La blonde se mit à pleurer ce qui faisait qu’apaiser légèrement ma colère. J’aurais aimé la prendre dans mes bras mais il fallait a tout pris qu’on s’explique sur tous les sujets qui fâche. Sa main vint se poser sur ma joue. Je ne réagissais pas me laissant faire mais seulement après une poignée de minutes que je l’a retirais et me reculais de quelques pas.

« Pourquoi tu m’as pas appelé !! Moi aussi je l’es pas fait et c’était une erreur mais j’aurais trouvé une solution ! J’aurais essayé… »

Mon ton c’était calmer depuis mes derniers mots. Moins violent et plus calme, on pouvait même y voir des regrets. Prenant ma tête entre mes mains, je plongeais ma main ou il y avait l’attèle dans ma poche. La douleur de mes fractures me fit réagir. Une clé. J’en sortis une puis une deuxième son double. C’était sa la surprise que je lui réservais pour ce soir. Je comptais lui montré l’appartement pour nous 3 enfin 4 maintenant.

« Tiens ! C’est la clé d’un appart à Brooklyn pas très loin d’ici ! T’abandonne cette hotel et tu viens vivre avec moi »

Je regardais la jeune femme et lui tendis la main. Mon rôle était celui qui devait la protégé et lui dire que tout vas bien parce que je l’aimais et je voulais la garder pour moi et rien qu’a moi…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 17:35

« Pourquoi tu m’as pas appelé !! Moi aussi je l’es pas fait et c’était une erreur mais j’aurais trouvé une solution ! J’aurais essayé… »

J’étais pleine de honte, je n’avais jamais ressentie une tel chose avant aujourd’hui et pourtant en sa présence tout allait plus vite, mon cœur vibrait au rythme de sa voix, mon sourire venait et disparaissait selon ces humeurs, j’avais l’impression d’avoir était conçu pour lui, pour que toute ma vie dépende de la sienne. Il avait fait des erreurs et moi aussi, quand il s’éloignait de moi je me sentais encore plus mal, j’avais l’impression qu’il ne me voulait plus, qu’il ne voulait plus être avec moi, que toute notre histoire ce finissait la sans aucune explication.

« Parce que j’avais honte, j’avais si peur que tu me quitte, que tu me laisse a nouveau. J’avais honte de t’annoncer qu’on m’avait mise a la porte, a cause de bêtises, j’avais tellement peur Matt, de toi de nous. Reviens Matt, ne t’éloigne pas, prend ma main, je te promets de ne jamais la lâcher. Je t’aime et même si je le montre pas, si je suis jalouse et que je fais mes crises c’est juste parce que je tiens a toi »

Je le regardais s’éloignait de plus en plus de moi, mais quand il partait il ne me quittait pas juste moi, il quittait toute notre vie, toute notre famille. Je souriais pendant un instant en repensant au doux souvenir joyeux qu’on avait pu partager.

« Tiens ! C’est la clé d’un appart à Brooklyn pas très loin d’ici ! T’abandonne cette hôtel et tu viens vivre avec moi »

Il avait le don de pouvoir me faire changer mes émotions en quelques temps, j’étais passé de la colère à la tristesse, de la tristesse a la peur de le perdre et de la peur aux larmes de joie. Je le regardais esquisser un petit sourire. Je pris la clé qui était dans sa main mais je gardais quand même sa main dans la mienne, avec ma force j’arrivais a le rapprocher de moi et le pris dans mes bras, pendant un moment , un beau moment. Ce n’étais plus comme toute a l’heure, pour récupérer quelques chose non . Cette fois ci c’était un vrai moment d’amour, pour ma part.

« Matt, tu es sur de vouloir vivre avec moi, avec nous. Tu crois pouvoir me supporter tout les jours, toutes les nuits ? »
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 17:53

J’arrivais plus à faire semblant. Plus à me laisser aller. Quelques chose en moi c’était casser. Le faite qu’elle remette en compte ma confiance, le faite qu’elle m’est faite des cachoteries pendant tout ce temps. Je reconnaissais mes erreurs à haute voix, une première. Elle aussi reconnaissait mais c’était différent. Je le prenais mal. Je sais pas pourquoi. Peut être parce que si elle a commencé à me cacher certaines partie de sa vie au début de notre relation alors qu’est ce que sa serait a la fin. Je ne répondais pas a ce qu’elle m’avait dit, je secouais la tête c’est tout. J’avais l’impression que tout les phrases que j’allai dire, elle allait le prendre mal. Peut être à cause de sa grossesse. On dit souvent que les sautes d’humeur arrivent dans les premières semaines. Peut être est ce que c’était sa ? Je l’espérais…

Appoline pris la clé que je lui tendais. Elle en profita pour m’attirer contre elle malgrè la distance assez grande qui nous séparait. J’aurais très bien pu lutter mais je refusais de le faire pour ne pas lui causer plus de peine qu’elle en avait déjà. Dans mes bras, j’avais l’impression que rien ne pouvait lui arriver, nous arriver. Invincible. Mais ce n’étais qu’une simple illusion. Un espoir trop naïf. Je déposais un baiser au sommet de son crane. Malgrè tout je l’aimais. Elle attendait un autre enfant. Le notre. C’était la plus belle chose qui puisse nous arriver… ou pas…

« Matt, tu es sur de vouloir vivre avec moi, avec nous. Tu crois pouvoir me supporter tout les jours, toutes les nuits ? »

« Je t’aime ! »

C’était les seules mots qui sortirent de ma bouche à se moment précis. Pour moi, cela voulait dire oui. J’étais capable de la supporter, comme elle disait si bien. Elle et Charlie. Passant ma main sous son menton, je la fis levers la tête et l’embrassa. Ce n’était pas un simple baiser comme on peut donner tout les jours à la personne qu’on aime. Il était beaucoup plus fort.

« Je veux rentrer ! Tu ne m’en veux pas ? ! »

J’étais fatigué, épuiser par l’avion, mes médicaments à causes de mes fractures. Je voulais rentrer me reposer et surtout ne plus pensé à tout cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 20:15

Je t’aime. Un mot devenue tellement courant de nos jours, que quand on le prononce sa suscite chez l’homme aucune réaction véritable. C’est pour ressentir une sensation comme celle que je ressens en ce moment, cette sensation d’un être comblé, ce pincement au cœur, qui nous rend tellement heureux, tellement qui nous fait du bien. Seul un je t’aime bien prononcer au bon moment, a la bonne personne pouvait nous faire ressentir ça. Je l’avais réservé a trois personne, Charlie, Matthew et ma meilleure amie, ceux que j’aimais le plus au monde, bientôt quelqu’un d’autre aura le droit de l’avoir. Je souriais quand Matt, me le disait, car tout devenais plus magique, plus simple et plus important.

« Je t’aime aussi mon ange »

On avait l’air si bien ensemble ? Enfin pour moi c’était une évidence, mais pour les gens qui étaient dans le parc ? Étions nous si parfait, si heureux comme on pouvait le faire croire, enfin oui nous étions heureux. Je souriais quand il parlait mais la ..

« Je veux rentrer ! Tu ne m’en veux pas ? ! »

J’esquissais une sorte de sourire un peu mal placé, d’une tête un peu déçu et surement trop déçu. Je le regardais et secouer ma tête d’une façon de dire non, sa ne me dérangeais pas du tout enfaite sa me dérangeais énormément. Mais d’une certaine façon je le comprenais, l’avion et tout ce qui c’était passer dans le mois. Je le regardais gentiment.

« Non, pas du tout bébé, rentre je comprends. On se voit bientôt ? »

Je lâchais sa main, et je m’avançais vers lui me grandissant comme toujours et je l’embrassais. Le baiser ne s’arrêtais pas, il durait plusieurs minutes, pendant un moment, il était plein de passion, et d’amour, de tendresse comme jamais. Je ne l’arrêtais pas, je ne voulais pas m’arrêtais pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Dim 3 Oct - 20:25

« Non, pas du tout bébé, rentre je comprends. On se voit bientôt ? »

« Ce soir vu que tu quittes l’hôtel pour me rejoindre chez nous ! »


Je faufilais ma main dans son jean à la recherche de son portable et y nota l’adresse dessus. La regardant en lui faisait un vrai sourire, je ne mis pas prier pour répondre à son baiser. Les gens du parc nous regardaient pour la plupart. Tout dépend de la façon ou on se met. Certain verront un couple amoureux, d’autre verront deux ados s’accrocher a une histoire. Je préférais la première solution. Mes mains glissa au bas de ses reins, la rapprochant plus de moi. C’est seulement après plusieurs minutes de passion que j’arrêtais de l’embrasser. La fatigue parlait. Je la gardais quelques secondes dans mes bras et posa mon regard sur son ventre. Je me mit a étouffer un rire avant de capter de nouveau ses yeux.

« Je t’es trouvé hyper sexy quand tu as mis une gifle à Marie ! »

Je savais que je n’aurais pas du dire sa. C’était une façon masqué de l’encourager. Je ne devais pas mais je l’avais trouvé tellement jolie. En plus j’aurais réagis de la même manière si sa avait été un homme sauf que la différence c’est que moi je ne lui aurais pas collé une gifle mais un bon coup de poing dans le nez.

Prenant sa main dans la mienne, on se dirigeait tout les deux vers la sortie du parc…
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; L. Appoline Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
444
♣ Inscrit le :
29/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Mark Salling

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Mer 6 Oct - 21:11

« Ce soir vu que tu quittes l’hôtel pour me rejoindre chez nous ! »

Chez nous, une expression carrément nouvelle pour moi, c’était la première fois que quelqu’un me disait sa. C’était comme le mariage ? Un engagement. J’arrêtais de penser pendant un instant, son baiser était un des plus merveilleux du monde, ce n’étais pas juste pour le fait d’embrasser quelqu’un au milieu d’un parc remplie de personne. Non, celui la, était parfait, je ressentais des frisons en moi rien que quand je touchais ces lèvres, tout mon corps tremblé, j’aurais voulu ne jamais l’arrêtais. J’éclatais de rire, des fois il avait vraiment des choses bêtes a dires.

« Je t’es trouvé hyper sexy quand tu as mis une gifle à Marie ! »

« Merci mais je dois comprendre que je suis seulement sexy comme tu dit que quand je tape Marie ? »

Je prenais sa main en même temps partant vers la sortie du parc, je m’arrêtais pendant un moment et dit bonjour a un homme, très charmant, il me prit dans ses bras, je fis de même. Je souriais et avant de partir, il déposais un baiser sur ma joue et répliquais : « Je t’appelle bientôt ma puce ». Je fis un signe de la tête afin de dire oui. Puis je reprenais la main de Matthew et partait avec lui, nous nous retrouvons devant le parc, et je l’embrassais encore.
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Matthew N. Wellington
« A présent
; plus rien ne m'arrête!
avatar
♣ Messages :
328
♣ Inscrit le :
25/08/2010
♣ {♥} Votre idéal :
Dianna Agron !

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: moi-même
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    Jeu 7 Oct - 15:29

Jaloux ? Moi ? Non, je ne suis pas ce genre de mec. Je peu comme même voir ma petite amie et la mère de mon enfant avec un autre homme sans pour autant faire un scandale. En faite, non je ne pouvais pas ! Je crevais de jalousie surtout que l’homme en question l’avait serré dans ses bras et l’avais appelé ma puce. Ce petit diminutif était réservé rien qu’a moi. C’était moi son homme et personne d’autre. Alors que je me faisais un film, tout seul, je serrai légèrement la petite main de ma belle. Elle ne m’était pas infidèle. Je le savais et je ne pouvais pas l’imaginer. Et puis, je ne pouvais pas faire une scène a ma promise alors que je lui avais fais moi-même un grand spectacle sur la confiance, il y a quelques minutes.

Je répondis sans vraiment de conviction à sa baiser. J’étais distrais par cette homme beaucoup plus ager qu’elle. Je ne disais rien mais j’en pensais pas moins. La douleur de mes fractures me rappela encore que j’avais ce maudit plâtre. Posant mes mains, sur les hanches de la demoiselle, je l’écartais en la regardant avec un sourire devenu automatique et complètement sincère.

« Merci mais je dois comprendre que je suis seulement sexy comme tu dit que quand je tape Marie ? »

Je n’avais pas répondu a sa question. Sachant que l’autre *bruti était venu nous déranger. Mon regard plongea dans le sien sans aucune difficulté et c’est avec une pointe d’humour et un sourire coquin que je décidais de lui répondre.

« Non ! Je te trouve sexy la majorité du temps mais y a une situation que je préfére…. »

Je me mis a rire et l’avais rapprocher de moi pendant que je mettais mis à parler. Déposant un baiser sur son front, je me dirigeais avec elle vers la sortie pour retrouver enfin mon lit…

TERMINER
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Contenu sponsorisé
«


MessageSujet: Re: congratulatation dady ♣ Matthew    

Revenir en haut Aller en bas
 

congratulatation dady ♣ Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Living Places » :: « Greenwich Village »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit