Bienvenue sur This is it ☎
TII ; qu'est-ce que c'est ? Un brin de folie pure et dure, comme les fesses de ces jeunes hommes ci-dessus --> , une grande famille où tout est permit ou encore une grande bande d'amis que l'on vient retrouver juste après un bon streapoker. This is it, c'est aussi un maigre hommage que nous avons souhaité rendre à notre ami et idole Michael Jackson...Quatres avatars sont disponibles. Forum actif & attractif. Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ? (;


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Après des longues réflections & surtout une très belle vie ; THIS IS IT FERMERA SES PORTES DANS LES JOURS A VENIR. MERCI DE NE PLUS VOUS INSCRIRES. Nous avons été très heureux de partager tous ces moments avec vous. ♥ Vous nous manquerez. NEW YORK NEVER SLEEP, ne l'oubliez pas.

Partagez | 
 

 Aaron ♣ Don't tell me you're sorry cause you're not

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

JE ME PRESENTE; Aaron K. Collins
« New York
;je commence à me repèrer

♣ Messages :
262
♣ Inscrit le :
12/06/2010
♣ {♥} Votre idéal :
« Léa Michele the only one ♥ »
♣ Traits de caractère :
« Généreux ; Attentionné ; Influençable ; Drôle ; Rancunier ; Jaloux. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: crocodile et mes codes à Diamine
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Aaron ♣ Don't tell me you're sorry cause you're not   Dim 12 Sep - 18:27

© crédit gif ou 2 icons
« Aaron Kevin Collins est né(e) le 9 novembre 1989 à Valence en Espagne. Elle/Il est un homme; est célibataire et est hétérosexuel. Certaines personnes l'appel(le) Kev' avec humour. Aaron est quelqu'un d'unique par son caractère de garçon attentionné . Il travaille en tant que technicien de scène sur de petites tournées ; est venu(e) à New-York pour son travail, mais également revoir Sixteen. Kev' appartient aux groupe des " Peace & Love " et est à présent âgé de 20 ans ans. Sa citation favorite est: « Highway run into the midnight sun, wheels go 'round and 'round, you're on my mind. Restless hearts, sleep alone tonight, sendin' all my love along the wire ». C'est un personnage scénario. »*


      Juste pour mieux te connaître*

    Consommation de substance; Il fut un temps pas si lointain, ou je fumais comme un pompier, je m'intoxiquait les poumons avec toutes sortes de substances illicites plus fortes les unes que les autres. Depuis, je me suis assagi et j'ai compris mes erreurs. je suis désormais clean.
    Es-tu un accroc du sexe; Non.
    De quoi as-tu le plus honte; D'avoir été catégorisé comme celui qui couchait avec toutes les filles du lycée.
    Ton idéal amoureux; Elle doit être douce, patiente, attentionnée, un peu jalouse, parce que c'est toujours sexy une femme qui est jalouse. Elle doit avoir un bon sens de l'humour et doit être fidèle.
    Tes relations amoureuses; Je n'ai jamais été très chanceux en ce qui concerne l'amour. Je n'ai jamais été très douer pour avouer mes sentiments. Je peux avoir l'air de quelqu'un sur de lui, mais lorsque je me retrouve devant une fille qui me plait, je perd un peu le nord. Alors, c'est disons plutôt catastrophique de ce côté.
    Tes relations amicales; Des amis? Moi? J'en ai pas mal. Je suis quelqu'un de sociable et donc m'ouvre facilement aux autres. Je suis le genre à faire les premiers pas pour aller parler aux nouveaux, les aider à s'intégrer. De ce côté, je n'ai pas de problème. Je sais reconnaître ceux qui sont mes réels amis et ceux qui ne font que semblant.
    Ton plus beau souvenir; Probablement le jour ou j'ai réalisé que je l'aimais. Nous ne nous sommes jamais dit directement nos sentiments, mais au plus profond de moi, je savais que je l'aimais. C'est d'ailleurs toujours le cas.
    Signe particulier; La seule manie que j'ai est de me frotter la nuque lorsque je suis gêné et de mettre ensuite mes mains dans les poches de mon jeans..
    Si tu devais te définir*
•• Généreux : Il est vrai, j'aime donner quand je peux. J'ai vécu dans une famille riche, mais ce n'est pas pour autant que je suis radin. Quand l'occasion se présente, je fais des cadeaux aux gens à qui je teins, que ce soit matériel ou pas. J'aime donner de ma personne en faisant de bonnes actions. Je ne tiens pas à ce qu'on me rendre la pareille, c'est simplement ainsi que j'ai été élevé.

•• Attentionné : Lorsqu'un proche ne va pas, je le remarque généralement assez rapidement. Je suis donc toujours près de lui ou d'elle, è l'écouter. Je suis d'une bonne écoute, à ce qu'on dit. Je ne laisse jamais mes amis avoir l'impression que je les abandonne.

•• Influençable : Il est vrai, j'ai toujours été le petit mouton qui suivait la parade sans rien dire. J'ai toujours été celui à qui on faisait faire les pire coups, j'ai toujours subis les foudres de la direction de mon école, de mes parents, disant que je les déshonnoraient. Il est vrai que si j'ai commencé à devenir une sorte de "Party Animal" c'est à cause des gens mal intentionnés qui m'entouraient. Je ne l'aurais pas fait par moi-même.

•• Drôle : Parmis mes amis, je suis le petit bout-en-train du groupe. Je suis celui qui a toujours une blague à dire pour faire sourire tout le monde. Parfois, il n'y a que moi qui les trouve drôle, mais c'est un détail. J'adore amuser la gallerie, même dans des moments qui ne sont peut-être pas opportuns.

•• Rancunier : Quand on me fait un coup bas, je m'en souvien pour un long moment. Je ne pardonne pas facilement. Je suis du genre à en vouloir à la personne pendant des mois, à ne plus lui parler. Vous voyez? Alors avant de m'humilier ou de vous en prendre à moi, je vous conseille d'y réfléchir à deux fois.

•• Jalous : Là, il n'y a pas de doute. Je suis très jaloux. Pourtant je ne tombe jamais dans l'excès. Je suis capable de comprendre que celle avec qui je suis en couple a des amis de sexe masculin, mais il y a tout de même une limite à respecter, selon moi. Je veux dire, un calin quand on se croise, ça peut passer, mais pas trop souvent non plus. Disons que quand je vous trop un garçon tourner autour de celle que j'aime, je deviens rapidement suspicieux et me fait des scénarios dans ma tête, ce qui a le don de me rendre fou.
    Si tu devais changer quelque chose sur toi*
Il est difficile de me décrire. Je ne me considère pas comme particulièrement beau, bien que ma mère ne cessait de me répéter que j'étais le plus beau tout au long de ma jeunesse. Je n'ai jamais cru ses paroles. Et puis, les paroles d'une mère ne sont pas subjectives. Enfin, j'ai les cheveux bruns foncés presque noirs. Mes yeux sont de couleur noisette et sont petit. On a toujours l'impression qu'ils sont mi-clos. Ce joli petit minois est encadré dans un visage plutôt ovale. Je suis tout de même grand, un mètre quatre vingt. Je ne suis pas très musclé. Il faut dire que toutes ces années de débauche m'ont enlaidi, mais je tente de faire du jogging au minimum une fois par jour pour perdre mon surplus de poids, bien qu'il ne soit pas très grand.

Côté vestimentaire, je suis plutôt simple. J'aime les habits confortables, que je privilégies à leur côté mode. Je me fiche un peu de porter des vêtements de la saison passée. Il fait l'avouer, les difficultés financières dont ma famille a fait preuve étant plus jeune m'ont apprises à me satisfaire de ce que j'avais, sans critiquer si je n'aimais pas. Un jeans et un t-shirt simple sont souvent ce que je porte. J'agrémente le tout de mes converses usées et d'une veste lorsqu'il fait plus froid et le tour est joué.
    Nous avons tous un passé derrière nous*
J’suis née à Valence en espagne, pourtant je n’ai pas de sang Espagnol, pas du tout. Je suis un américain pure et dure. Pourquoi y suis-je née dans ce cas? Mes parents, malgré que ma mère soit en pleine grossesse ont décidés de faire un petit voyage en Italie où ils ont visités plusieurs grandes villes espagnoles. Ma mère a, bien avant terme, accouché de moi en plein voyage. Imaginez la surprise de mon père quand, en pleine visite touristique, elle a commencé à avoir ses contractions. Enfin bref, j’vous passe les détails de l’accouchement. Mon père, suite à l'accouchement de ma mère est parti tel un voleur laissant ma mère avec un poupon sur les bras et une faible source de revenue. C'était d'autant plus difficile puisqu'elle m'a eu à 17 ans. Une erreur de jeunesse? Peut-être, mais elle ne m'a jamais donné l'impression de ne pas m'avoir désiré. Enfin, je du apprendre à vivre sans lui. Tout au long de mon enfance, lorsqu'on me demandait ce que faisait mon père, je mentais. Je le décrivais comme j'aurais voulu qu'il soit. Présent. Je me suis résigné à un âge et j'ai arrêté de mentir sur ce qu'il n'était pas. J'ai toujours tout de même été très proche de ma mère. Après tout, je n'avais qu'elle à qui me raccrocher. Cependant, comme tout adolescent se respectant, j'ai fait vivre un enfer à ma mère au cours de cette période. Moi qui croyait que je me fouttais royalement de mon père, c'était faux. J'ai, en grandissant, ressentis son absence de plus en plus. Après tout, c'est au cours de notre adolescence que nous avons le plus besoin de nos parents. Dieu sait combien j'aurais eu besoin d'une figure paternelle à qui me raccrocher, à qui me confier.

J'ai trouver une façon de combler ce manque, du moins, de me faire croire que je le comblais. J'ai découvert les substances illicites, la joie des fêtes jusqu'à pas d'heure. J'ai aussi sécher de nombreux cours. Je fouttais ma vie en l'air. J'en était conscient? Je ne sais pas, mais on s'en fout. J'ai, durant cette même époque rencontrer une jeune femme au doux prénom de Sixteen. Elle est devenue ma compagne de débauche. Avec elle, je sortais dans les bars, je me saoulais, je faisais tout et n'importe quoi. Malgré tout, je réussi par je ne sais quel moyen à tomber en amour. Oui, j'ai, un jour, entre deux verres je crois, compris que je ressentais plus que de l'amour pour elle. Je tentai de le lui démontrer subtilement afin de, peut-être obtenir un signe de sa part. Le seul que j'obtins, ce fut après la remise des diplômes, lorsqu'elle est partie en me disant seulement qu'elle m'avait fait assez souffrir et que je méritais mieux qu'elle. Je dois dire qu'elle et moi sommes différents, mais ça n'a jamais réellement causé de problèmes jusque là. Je me souviendrai toujours de ce sentiment qui m'a envahi quand j'ai réellement compris qu'elle ne reviendrait plus. Il me manquait quelque chose.

Je me suis repris en main, suite à son départ, réalisant plusieurs choses. Ma vie vallait bien plus que toutes ces merdes que je fumais, buvait ou m'injectais. J'ai cessé de faire la fête, de boire, je me suis assagi. Au plus grand bonheur de ma mère. J'ai également retrouvé la trace de Sixteen. Ce fut totalement un hasard quand, celui qui était à ma charge sur la tournée sur laquelle je travaillais me dit que nous devions partir pour New-York. J'ai fait mes adieux à ma mère qui l'a, à mon plus grand soulagement, bien pris. Je viens tout juste d'arriver ici. Je me sens bien, malgré qu'un peu dépaysé. Je réussis tout de même à faire ma place. Je n'ai pas encore revue celle pour qui, en parti, j'ai décidé de prendre ce vol, mais je compte bien y voir.

« Je ne suis pas comme ceux pour qui le destin est tout tracé. Je le trace moi même. »
    Toi qui t'es prit la tête pour nous présenter ton personnage*
Pseudonyme; écrire ici.
Mon pays bien aimé; Canada
Mon âge; Quelle impolitesse oO
Fille ou garçon; fille
Ma célébrité choisie;
Cory Monteith
Comment as-tu connu TII NY; Je sais plus.
Comment le trouves-tu;
Pourquoi t'être inscrit; Parce que je l'aime ce forum ♥
Code du règlement; it is the holidays
Exemple de rp;
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Aaron K. Collins
« New York
;je commence à me repèrer

♣ Messages :
262
♣ Inscrit le :
12/06/2010
♣ {♥} Votre idéal :
« Léa Michele the only one ♥ »
♣ Traits de caractère :
« Généreux ; Attentionné ; Influençable ; Drôle ; Rancunier ; Jaloux. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: crocodile et mes codes à Diamine
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Aaron ♣ Don't tell me you're sorry cause you're not   Dim 12 Sep - 22:05

J'ai terminé (: ♥
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; A. Bèryl Hudson
« Naughty girl ϟ Iron soul, reborn of its ashes, quite as the phoenix.

♣ Messages :
5549
♣ Inscrit le :
12/04/2010
♣ {♥} Votre idéal :
« Matt Barr › Niall Matter › Sean Faris › Christian Cooke. »
♣ Traits de caractère :
« Enigmatique, rancunière, arrogante, destabilisante, mystérieuse, froide. »

More &&. More
« © Je dois mon avatar à » ;: (c)Ashesdust*Primple*Weedseed, Banana Hammock; Lora, Deadly Histeria, Misery Angel, shiya, Wildbitterness.
« J'ai des vues sur » ;:

MessageSujet: Re: Aaron ♣ Don't tell me you're sorry cause you're not   Dim 12 Sep - 23:42

Validé.


« Il ne faut regarder ni les choses, ni les personnes. Il ne faut regarder que dans les miroirs, car les miroirs ne nous montrent que des masques. You should look neither at things, nor at the persons. You should look only in mirrors, because mirrors show us only masks. Вы не должны смотреть ни на вещи, ни в людях. Вы должны смотреть только в зеркалах, поскольку зеркала показывают нам только маски. » 6, 600, 468, 278
Revenir en haut Aller en bas

JE ME PRESENTE; Contenu sponsorisé
«


MessageSujet: Re: Aaron ♣ Don't tell me you're sorry cause you're not   Aujourd'hui à 12:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaron ♣ Don't tell me you're sorry cause you're not

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « The Management » :: « Présentations » :: Présentations validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit